languefrancaise.net

définition : comme il faut

comme il faut
Conformément aux convenances, distingué, bien moralement, bien éduqué ; socialement important, de la haute société, de la bonne société, gens au-dessus du peuple, de bon ton ; air distingué, digne ; du comme il faut

comme il faut & gens comme il faut ; homme comme il faut ; air comme il faut #locution

Conformément aux convenances, distingué, bien moralement, bien éduqué ; socialement important, de la haute société, de la bonne société, gens au-dessus du peuple, de bon ton ; air distingué, digne ; du comme il faut

↓ fréquence : 038 | registre ancien : 3 | registre moderne : 3

39538.jpg: 373x483, 73k (2011-07-06 18:48)
Citations
  • 1909 Qu'un roi étranger daignât visiter la France, et Marianne de mettre, aussitôt, le moins de côté possible, son bonnet phrygien, de faire sa plus belle risette comme il faut, d'imiter les révérences du bon ton source : 1909. Les dernières vierges - Roman contemporain
  • 1808 Il sortit sans répondre ; mais j'ai su depuis que c'était un jeune homme très comme il faut source : 1808. L'impromptu de boudoir, dans L'épicurien français, ou les dîners du caveau moderne, 3e année
  • 1942 et j'étais seul à vous prendre au sérieux, parce que vous, vous posiez pour le scepticisme et l'étrange, comme d'autres posent pour la foi et le comme il faut ! source : 1942. Ménages d'artistes, dans Théâtre complet de Brieux (tome premier)
  • 1756-1763 (vers) la connaissance qu'elle a maintenant d'appartenir à un homme comme il faut, puisque c'est M. Dumtez de Rosnay, président à la Chambre des Comptes, qui lui fait tout ce bien, lui met du baume dans le sang [26/09/1760] source : 1756-1763 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi
  • 1760 (vers) Sous cette qualité [de baronne], il la faufile avec des femmes comme il faut [06/09/1765] source : 1760 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi (deuxième série)
  • 1986 Une heune femme un peu trop «comme il faut» doit d'ailleurs éviter à tout prix de regarder une putain dans les yeux. La fille aurait irrésistiblement l'impression qu'on la nargue. source : 1986. Rue Saint-Denis. Rites, personnages et secrets du quartier le plus chaud de Paris
  • 1997 C'est qu'on en avait, l'orgueil de la tante Lohénec, de tout ce qu'il y a de comme il faut, des locataires source : 1997. L'aveu différé
  • 1965 Elle a de nombreuses amies. Mais, on n'a pas à s'en plaindre : elles sont très « comme il faut », toutes ces dames ! Des intelligences… Elles sont toutes à l'Université ! source : 1965. Le Tigre entre en piste
  • 1903 je crois intéressant de m'arrêter un peu à une catégorie de détenues qui se désignent elles-mêmes sous le nom de « femmes comme il faut ». Elles constituent « l'aristocratie » des maisons cellulaires. Certes, ces « dames » ne valent guère mieux que leurs codétenues mais elles ont un certain « vernis ». Elles mettent assez bien l'orthographe, parlent de tout avec à propos, affectent des sentiments élevés source : 1903. Les enracinées
  • 1961 Le dernier des réseaux [de prostitution] en date qui ait été également découvert fut celui de Mme Léon, la divorcée très « comme il faut » d'un gros industriel qui avait installé, au neuvième étage d'un immeuble de l'avenue Paul-Doumer, le lieu des galantes rencontres qu'elle organisait. source : 1961. L'hydre aux mille têtes
  • 1790 à leur manière de s'amuser et de plaisanter, je découvris en eux de ces jeunes gens, auxquels la société a donné, sans trop savoir pourquoi le nom de gens du bon ton, gens comme il faut ; autant que ces titres peuvent s'étendre. source : 1790. Le Rat du Châtelet
  • 1866 MARTHE, à Nina. Est-il drôle, ma chère… est-il drôle ! Oh ! il m'amuse ! et avec ça de la distinction. NINA. C'est vrai… du naturel et du comme il faut… un chic particulier… une abondance d'expressions et un choix de rocamboles !… Un gentlemen parfait ! Oh ! parfait, parfait !… source : 1866. Les précieuses du jour
  • 1865 La biche à l'air « comme il faut » qui se trouve avec elle, ancienne élève d'un pensionnat en renom, veuve d'un officier américain (du Nord), est un type nouveau engendré par les vastes hôtels cosmopolites, véritables caravansérails construits récemment dans Paris. On l'a surnommée madame de Cinq-Louis ; c'était sa cote primitive. source : 1865. La question des biches
  • 1929 Il eut envie de la rejoindre, mais se ravisa aussitôt. À quoi bon ? Son air grave et comme il faut eût tôt fait de l'en dissuader. source : 1929. Au Poiss' d'or
  • 1933 –Nous nous sommes vues pour la première fois hier au café. […] –Au café ! Tiens ! J'me serais jamais doutée en vous voyant ! C'est vrai, dame, vous avez l'air si comme i'faut ! source : 1933. Filles à matelots

<15 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1756 1760 1790 1808 1815 1815 1829 1829 1830 1830 1833 1836 1844 1849 1853 1854 1857 1864 1865 1866 1867 1884 1892 1903 1909 1912 1915 1925 1926 1929 1933 1933 1942 1961 1965 1980 1986 1997

Compléments