mitard

mitard (tableau rapide)
mitard Cachot, cellule, spécialement cellule disciplinaire, cellule de rigueur, cellule d'isolement, de punition
synonyme cachot, cellule, mitard
date 1884
fréquence 54

mitard

& mitar ; mittard ; aller au mitard

n.m.

Définition

Cachot, cellule, spécialement cellule disciplinaire, cellule de rigueur, cellule d'isolement, de punition

registre ancien : 8 registre moderne : 7

Synonyme : cachot, cellule, mitard Usage : prison, carcéral, militaire, guerre

3288_nos_mathurins_au_mitard.jpg: 366x600, 87k (26 février 2018 à 23h39)

Citations
1999 Le mitard ici, c'est considéré comme étant le trou du cul de la zonzon. Lever, 7 heures, coucher à poil sur un lit en béton sans couverture. source : 1999. Boumkoeur
2000 Le mitard, lance-t-elle, c'est la prison dans la prison. On est privé de tout source : 2000. Femmes en prison - Dans les coulisses de Fleury-Mérogis
1892 en dépit du règlement affiché qui défendait de parler à voix haute, de rire, de chanter, de siffler, de sauter, de courir, sous peine du cachot, du mitard, pour employer le mot des prisonniers et des geôliers, ceux-ci parlant la même langue que ceux-là source : 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique
1973 j'ai un problème avec un détenu qui est au mitard, pouvez-vous venir immédiatement ? source : 1973. Le petit paradis
1953 à l'École, faudra qu'il cède. Sans ça, mitard et compagnie ! source : 1953. Allons z'enfants
1962 Sera-ce la forte tête et le mitard ? Ou, pire, la résignation, l'anémie et l'encroûtement cafardique ? source : 1962. Bibiche
1924 Puis, muni de sa gamelle en fer-blanc, tout clopinant, les gardiens le conduisirent dans la cellule de rigueur où ils l'enfermèrent. (Ce lieu est dénommé par les familiers des prisons le « mittard » ou encore « jettard ».) source : 1924. Les dessous de Montmartre
1967 Il n'y a pas de mitard à Versailles, on l'a envoyé à Fresnes. source : 1967. Le cachot
1977 La cellule de mitard est semblable à une cellule normale, mais elle est vide : pas d'armoire, pas de table, pas de tabouret, quatre murs et une plaque de métal scellée (toute la literie est retirée dans la journée). […] Envoyer un détenu au mitard, c'est le condamner à la solitude, à l'inactivité totale. source : 1977. Les jeunes en prison. On nous enfonce
2011 Nous arrivons ensuite au quartier disciplinaire (QD), le « mitard », la prison de la prison, où sont isolés les détenus punis, et qui fut longtemps le « trou noir » de l'Administration pénitentiaire. source : 2011. Dans la peau d'un maton
1947 Le mitard est un vieux terme d'argot du bagne, passé dans le langage des prisons, et qui désigne le cachot de punition. On y descend sans vêtements et sans couverture, et on couche à même sur un bat-flanc de bois, dans une obscurité presque complète. On a du pain et de l'eau, et une gamelle de soupe tous les quatre jours. source : 1947. Prisons tragiques. Prisons comiques. Prisons grivoises

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Voir aussi mite / De l'argot mite, mitte « cachot », 1800 ; p.-ê. de cachemitte (1725), dér. argotique de cachot, d'après ESN (GR) /

  • 1884 d'après ESN (GR) / 1886 Moreau (ESN-Fresnes) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).