louf

louf (tableau rapide)
louf Fou, un peu fou, idiot, déraisonnable, qui agit déraisonnablement ; absurde, bizarre ; rendre fou, (rendre heureux) ; (ivre?) ; □ t'es pas fou (exclamation d'incrédulité, à propos d'une action déraisonnable, etc.)
synonyme fou, déraisonnable, déraisonner, délirer
date 1848
fréquence 51

louf

& loufe (fém.) ; louf' ; loufe ; louffe ; faire louf ; □ t'es pas louf ? ; devenir louf

adj.

Définition

Fou, un peu fou, idiot, déraisonnable, qui agit déraisonnablement ; absurde, bizarre ; rendre fou, (rendre heureux) ; (ivre?) ; □ t'es pas fou (exclamation d'incrédulité, à propos d'une action déraisonnable, etc.) ALL : Narr, verrückt

registre ancien : 8 registre moderne : 8

Synonyme : fou, déraisonnable, déraisonner, délirer Famille : louf (fou)

Citations
1914 « Si c'est à cause de ton type… moi, je lui dirais encore bien deux mots… tu sais ?… quand il sortira de Fresnes… –Ah ! tu n'es pas louf ! –Tu le gobes toujours, voilà ce que ça prouve ! » source : 1914. Fin d'aventure, dans Racaille et parias
1963 Vous êtes louf non ? source : 1963. Les Tontons Flingueurs
1960 Du traquenard, ici, à cinquante mètres du PC, t'es pas louf ? source : 1960. Les Centurions
1963 Euh… J'deviens louf, c'est tout. source : 1963. Les Tontons Flingueurs
1988 Sa mère lui dit qu'il est louf source : 1988. La mère à Titi
1899 on prétend qu'il ne sait pas ce qu'il fait, qu'il est « louf » source : 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre
1915 –Il faut nous replier sur les deuxièmes lignes, dit quelqu'un… –T'es pas louf ? Avant d'avoir fait cent mètres, nous serons fauchés par les «moulins à café» comme des tiges de pavot. source : 1915. Les poilus de la 9e
1953 T'es pas louf, avait dit Chalumot source : 1953. Allons z'enfants
1922 On va remettre la babille dedans, recoller l'enveloppe comme il faut et tu la reposeras ce soir-même où tu l'as prise pour que Marinette la trouve ! –Non mais t'es pas louf ? sursauta Marmouset. –Non, j'suis pas louf. source : 1922. Au Lion Tranquille
1905 c'est des nouvelles de Paris qui me font louf… source : 1905. Le Tigre & Coqueliquot
1905 Le gobage m'a fait louf auprès de toi, quand La Teigne a roupillé source : 1905. Le Tigre & Coqueliquot
1911 Le ratichon est revenu… Vous parlez si j'étais disposé à le sabouler, alors !… –Marez, le père Mironton !…, que je lui ai gueulé, non, mais vous êtes louffe de radiner icigo !… source : 1911. Le journal à Nénesse
1903 Oh ! pour un baiser de toi je me jetterais dans le feu. Je me crois folle, je suis comme une « loufe ». source : 1903. Les enracinées

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Abréviation de loufoque (VIR) / loucherbem (AYN) / louchébem-largonji (CHARM) / Transformation de fou en largonji (GR) / Diminutif de loufoque (Lambert1915) / diminutif de loufoque (Dech1918) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).