languefrancaise.net

louf (définition)

louf
Fou, un peu fou, idiot, déraisonnable, qui agit déraisonnablement ; absurde, bizarre ; rendre fou, (rendre heureux) ; (ivre?) ; □ t'es pas fou (exclamation d'incrédulité, de contradiction, à propos d'une action déraisonnable, etc.) ; □ devenir fou ; □ comme un fou (intensif)

louf & loufe (fém.) ; louf' ; loufe ; louffe ; faire louf ; □ t'es pas louf ? ; □ devenir louf ; □ comme un louf #adjectif #1848

Fou, un peu fou, idiot, déraisonnable, qui agit déraisonnablement ; absurde, bizarre ; rendre fou, (rendre heureux) ; (ivre?) ; □ t'es pas fou (exclamation d'incrédulité, de contradiction, à propos d'une action déraisonnable, etc.) ; □ devenir fou ; □ comme un fou (intensif)

↓ fréquence : 055 | registre ancien : 8 | registre moderne : 8

  • 1914 « Si c'est à cause de ton type… moi, je lui dirais encore bien deux mots… tu sais ?… quand il sortira de Fresnes… –Ah ! tu n'es pas louf ! –Tu le gobes toujours, voilà ce que ça prouve ! » source : 1914. Fin d'aventure, dans Racaille et parias
  • 1963 Vous êtes louf non ? source : 1963. Les Tontons Flingueurs
  • 1960 Du traquenard, ici, à cinquante mètres du PC, t'es pas louf ? source : 1960. Les Centurions
  • 1963 Euh… J'deviens louf, c'est tout. source : 1963. Les Tontons Flingueurs
  • 1998 les grands travaux ont commencé. Le sas de sécurité sort de terre, le directeur détronche le moindre passant comme un louf et les employés suent l'angoisse. source : 1998. Le cercle noir
  • 1988 Sa mère lui dit qu'il est louf source : 1988. La mère à Titi
  • 1899 on prétend qu'il ne sait pas ce qu'il fait, qu'il est « louf » source : 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre
  • 1915 –Il faut nous replier sur les deuxièmes lignes, dit quelqu'un… –T'es pas louf ? Avant d'avoir fait cent mètres, nous serons fauchés par les «moulins à café» comme des tiges de pavot. source : 1915. Les poilus de la 9e
  • 1953 T'es pas louf, avait dit Chalumot source : 1953. Allons z'enfants
  • 1922 On va remettre la babille dedans, recoller l'enveloppe comme il faut et tu la reposeras ce soir-même où tu l'as prise pour que Marinette la trouve ! –Non mais t'es pas louf ? sursauta Marmouset. –Non, j'suis pas louf. source : 1922. Au Lion Tranquille
  • 1905 c'est des nouvelles de Paris qui me font louf… source : 1905. Le Tigre & Coqueliquot
  • 1905 Le gobage m'a fait louf auprès de toi, quand La Teigne a roupillé source : 1905. Le Tigre & Coqueliquot
  • 1911 Le ratichon est revenu… Vous parlez si j'étais disposé à le sabouler, alors !… –Marez, le père Mironton !…, que je lui ai gueulé, non, mais vous êtes louffe de radiner icigo !… source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1903 Oh ! pour un baiser de toi je me jetterais dans le feu. Je me crois folle, je suis comme une « loufe ». source : 1903. Les enracinées

<14 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1848. Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1889 1894 1897 1898 1899 1901 1901 1903 1904 1905 1907 1908 1909 1911 1912 1914 1914 1915 1915 1915 1917 1918 1918 1918 1920 1921 1922 1927 1927 1927 1930 1933 1947 1949 1950 1951 1952 1953 1959 1960 1963 1963 1969 1976 1977 1980 1981 1981 1985 1988 1989 1998 2000 2012 xxxx

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments