languefrancaise.net

“L'argot des poilus [Journal de Roanne]”

L'argot des poilus [Journal de Roanne], de DÉCHELETTE François (1916/05/07) est une source de Bob.

Affichage : liste tableau
Tri : datemot abc fréquence registre

39 entrées au total
0 entrées pour 1916

année R1 R2 nb vedette sens
3 009 avoir du bon Être utile, positif, profitable, avoir des avantages
1884 6 018 bibi Simple soldat, fantassin de 2e classe, lignard
◊ fantassin, bibi de 2e classe, sold., 1884 (DHAF)
1851 8 7 090 bide Ventre, estomac ; ventre proéminent ; □ dans le ventre ; □ bas-ventre ; □ du ventre, avoir du ventre (être gros, gros, ventru), grossir ; □ mal de ventre ; avoir mal au ventre ; □ dans le ventre (coup reçu) ; □ le ventre vide, qui n'a rien mangé ; □ nourrir
◊ rég., Champagne, Tarbé, Recherches sur l'histoire du langage et des patois de Champagne, 1851 (Roland de L.) ◊ bid' ou bide, ventre, pop., 1885, toutes provinces, 1900 (DHAF)
1908 8 6 031 bourrage de crâne Propagande (et particulièrement quand elle est mensongère, abusive), exagération, histoire fausse et stupide, mystification, mensonge, manipulation des masses ; chose répétée, rabâchée
Revue mondaine oranaise, 17 mai 1908 (gb) ◊ Barbusse, Le Feu, 1916 (TLFi)
1907 7 7 043 bourrer le crâne ■ (opinion) Imposer une opinion à qqun (propagande politique ou militaire, séduction, etc.), convaincre, endoctriner, persuader (par des discours mensongers), mystifier, tromper par de belles paroles, tromper grossièrement ; mentir, dire des bêtises ; ■ en faire accroire, exagérer, hâbler, épater ; ■ (importuner) ennuyer avec insistance ; importuner avec des enseignements ennuyeux
◊ Paris, 1907 (Esnault, Poilu, sans source : peut-être s'agit-il de la revue Te bourre pas l'crâne, de Bouvet et Darantière, présentée à La Pépinière, septembre 1907) ◊ Il est entendu que les électeurs sont des truffes. On peut les rouler, leur mentir, leur monter le coup, leur bourrer le crâne, Les Hommes du jour, 1910 (gb)
1909 6 6 018 bourreur de crâne Menteur, propagandiste, idéologue, mystificateur ; journaliste, homme politique, littérateur qui tentent de faire croire à la nation que tout va bien ; séducteur hâbleur, personne qui exagère pour épater
Comoedia, 25 octobre 1909 (gb)
4 5 038 casser la tête ■ Frapper, battre, cogner, assommer ; formule de menace physique ; ■ tomber, se blesser en chutant, faire une chute et se tuer ; ■ tuer, assassiner, tirer une balle dans la tête ; ■ se faire tuer (guerre)
6 4 229 chic ■ (boulevardier) Riche, supérieur, huppé, cossu ; (moderne) élégant, distingué, bon genre, stylé, de bon ton ; beau, bien, bon ; ■ grâce, élégance, style, allure, distinction ; élégance particulière, spéciale ; manière ; □ être élégant, distingué ; □ le plus élégant, le plus distingué ; etc. ; □ quartier cossu
1784 3 2 035 crânerie Fierté, vantardise, courage, épate, fanfaronnade ; bravoure ; force morale
◊ 1784 (GR)
1907 7 7 044 dingo Fou, dérangé intellectuellement, déraisonnable, fanatique, sous le choc (à cause bruit) ; homme idiot, peu intelligent, imbécile ; excentrique
◊ abruti, une mouche dans l'oeil, tu restes dingot, pop., 1907 (DHAF) ◊ Roubinovitch, Aliénés et anormaux, 1910 (gb) ◊ dingo(t), fin XIXe, BL.-W.1-5 ; dingot, 1907, d'après Esnault ; dingo, Galopin, Les Poilus, av. 1915 (TLFi)
1871 5 008 encore un que les X n'auront pas Se dit de quelque chose que l'on boit ; de qqchose que l'on mange ; à propos de ce dont on bénéficie
◊ Sarcey, 1871 (Roland de L.)
7 6 003 en faire une tartine En faire beaucoup pour épater, exagérer, amplifier
1915 7 6 017 en faire un plat ■ Faire une histoire importante d'un événement mineur ; en faire beaucoup pour épater ; vanter, exagérer ; ■ faire un scandale de qqchose qui ne le mérite pas, dramatiser, prendre au tragique, en faire tout une affaire ; (bavarder) ; ≠ rester modéré
◊ exagérer l'importance de quelque chose, Benjamin, 1915 (TLFi)
1909 7 6 034 en mettre plein la vue Éblouir, impressionner, épater, faire l'important, exagérer ; être ébloui ; > mystifier, mentir à
◊ en mettre plein la vue, La Culture physique, 15/02/1909 (Roland de L.) ◊ en foutre plein la vue, Barbusse, Feu, 1916 (TLFi)
1732 7 015 étouffer Avaler : boire, consommer, parfois manger ; □ boire une pinte
◊ étouffer pinte, 1732 (gb) ◊ boire un verre, étouffer pinte, poissard, 1745 (DHAF) ◊ étouffer une bouteille, Delvau, 1866 (TLFi)
1855 7 6 073 flingot ■ Fusil, vieux fusil, carabine, arme à feu ; > ■ revolver ; □ coup de feu, tir d'arme à feu ; □ tirer avec fusil
◊ fusil d'infanterie, sold., 1872 ; mais probablement dès 1858 à Saint-Cyr ; revolver, 1889 (DHAF) ◊ Félix Yvert, Les zouaves, 1855 ; Bémelmans, Conseils aux chasseurs, 1866 (gb)
1881 7 7 131 flingue Arme à feu (longue ou courte) : pistolet, révolver, fusil ; □ tir, coup de feu ; □ tirer
◊ Rigaud, 1881 (TLFi) ◊ fling', fusil Gras, inf. marine, 1881, écrit aussi « flingue », doù une cote n.f. chez des copistes (DHAF)
1906 7 005 gonfler le mou En faire accroire, imposer une opinion à qqun, idée de mensonge
L'Est républicain, 25 février 1906 ; Déchelette, 7 mai 1916 (gb)
1832 7 7 044 grosse légume Personne importante, VIP, haut gradé, officier, officier supérieur, personne de rang élevé, les dirigeants, classes supérieures, classes dirigeantes, appartenir aux classes dirigeantes, aux classes supérieures ; > □ être dispensé, par son emploi ou sa fonction, des corvées, revues et gardes
◊ grosse légume, off. sup., mar., 1832 ; par abrév., légume, pop., 1857 (DHAF)
1886 6 6 066 huile Gradé, galonné ; gradés, hauts gradés, officiers, état major, militaire important ; VIP, personnes importantes, influentes, d'un rang élevé dans la hiérarchie, notables ; appartenir au grand monde ; officier de service, autorité, élève bien classé (Saint-Cyr)
◊ personnage galonné, sold., 1887 ; grande huile, officier supérieur et petite huile, sous-officier du cadre ou élève gradé, Saint-Cyr, 1894, distinction désuète en 1903 ; pl., autorités, personnalités, huiles lourdes, chefs militaires, 109e inf., 1916, administrateurs de l'École (Arts, Cluny, 1929) ; les premiers de la classe, lyc., Besançon, 1935 (DHAF) ◊ Le Figaro, 1887 (Roland de L.)
1683 7 016 lampe ■ Estomac, ventre ; ■ gosier, bouche ; □ dans la bouche (ingestion)
◊ estomac, buveurs, 1683 (DHAF)
1889 8 8 057 louf Fou, un peu fou, idiot, déraisonnable, qui agit déraisonnablement ; absurde, bizarre ; rendre fou, (rendre heureux) ; (ivre?) ; □ t'es pas fou (exclamation d'incrédulité, de contradiction, à propos d'une action déraisonnable, etc.) ; □ devenir fou ; □ comme un fou (intensif)
◊ mon gros louf-louf, filles, Murger, 1848 ; t'es pas louf ?, pop., 1894 (DHAF) ◊ louffe, Schwob et Guieysse, 1889 (gb)
1873 7 6 051 loufoque Fou, idiot, simple d'esprit ; excentrique, original ; imbécile ; absurde, grotesque, incroyable, bizarre, ridicule ; □ jouer à l'idiot
◊ Gaz. trib., 1873 (Français Moderne, TLFi)
1885 7 7 037 louftingue Fou, qui a perdu la raison, farfelu, déraisonnable ; bizarre ; homme à moitié idiot
◊ adj., « folingue », 1885 (DHAF)
1915 6 003 mitraillou Mitrailleur
Marguerite Silvère, Les Babouches, juin 1915, dans Reflets de guerre, 1916 ; Déchelette, Journal de Roanne, 7 mai 1916 (gb)
1899 7 7 047 piqué ■ Fou, un peu fou, idiot ; homme idiot, un peu fou ; ■ excentrique, original ; tête en l'air, distrait ; ■ type de pervers, maniaque ; ■ fanatique
◊ piqué, adj. et n., maniaque, « marteau », pop., 1899 ; un piqué du vélo, un fanatique de ce sport, cycl., 1918 (DHAF)
003 piqué Celui à qui on fait des piqûres de vaccin contre la variole ou la fièvre typhoïde ; piqué par une seringue (de poison)
1915 7 7 021 plein la lampe À satiété (boire, manger) : boire beaucoup, manger beaucoup ; s'empiffrer, faire bonne chère
◊ s'en foutre plein la lampe, 1915 (TLFi d'après Sainéan)
1914 6 2 140 poilu Soldat français, mythique, de la première guerre mondiale, soldat du front, dans les tranchées, généralement peu gradé et toujours combattant fortement exposé (pas l'arrière, pas l'air, essentiellement l'infanterie, la chair à canon) ; par ext. soldat ; □ langue populaire et argotique des soldats de la première guerre
◊ 1914 (gb) ◊ combattant de la première guerre mondiale, 1915, Esnault, Poilu (TLFi)
1669 6 4 044 s'empiffrer Manger avec gloutonnerie, comme un cochon, manger beaucoup et grossièrement, s'en mettre plein la bouche ; consommer à l'excès ; se gorger
◊ XVIe ; 1669 pronominal (GR2)
1906 7 004 s'en envoyer plein le col S'empiffrer, faire bonne chère, manger à satiété
◊ s'en mettre plein le col, 1906 (DHAF)
7 7 006 s'en mettre plein le cornet Manger à satiété, s'empiffrer, faire bonne chère
1897 7 7 099 s'envoyer ■ Consommer sexuellement (baiser) ; ■ consommer, avaler, ingérer (manger, boire) ; □ boire un verre ; □ boire un coup ; ■ consommer (par injection : drogue, médicament) ; consommer un ouvrage (lire) ; prendre (pour soi) ; ■ faire une corvée, qqchose de pénible, subir qqchose contre son gré
◊ en parlant d'une boisson, d'un repas, d'une femme, Courteline, 1897 (TLFi)
1915 7 6 031 se taper la cloche Bien manger, manger à satiété, faire bombance
◊ 1915 (gb)
1900 7 6 011 se taper la tête Bien manger, beaucoup manger, manger à satiété, s'enivrer
◊ manger, pop., 1900 (DHAF)
1899 7 7 008 se taper le chou Manger, bien manger, faire bombance
◊ pop., 1899 (DHAF) ◊ Villard, Les Plaintes du désert, L'Extrême-Gauche, 23 avril 1904 (Rézeau, Poilus)
1907 7 7 004 se tasser Avaler, consommer (boire, manger)
◊ se tasser (quelque chose), se l'envoyer, l'absorber, pop., 1907 (DHAF)
1 010 vantardise Récit où l'auteur se favorise exagérément, fanfaronnade, hâblerie
4 4 009 vieux comme le monde Vieux, ancien, qui existe depuis toujours

39 résultats.