languefrancaise.net

définition de : en faire une tartine avec Bob, dictionnaire d'argot

en faire une tartine
En faire beaucoup pour épater, exagérer, amplifier

en faire une tartine #locution

En faire beaucoup pour épater, exagérer, amplifier

index Tartine
fréquence 003
registre ancien 7
registre actuel 6
liens GLGallicaHathiArchiveULB
historique dernière modification le 2023-12-12 13:16 (+36) r2 (diff)
Citations
  • 1960 Hier soir une rixe ayant éclaté il y eut grand tapage dans la rue principale. L'adjupète Campenoir chargé de la police du cantonnement est venu ce matin rendre compte au père Schpatz de cet événement en en faisant toute une tartine. source : 1960. Chass'bi
  • 1916 Le poilu qui raconte ses campagnes à sa cousine ou à sa marraine lui bourre le crâne, lui en fiche plein la vue, lui en fait un plat, une tartine ; entre poilus, c'est à qui gonflera le mou à l'autre par ses vantardises. Dans tous les temps, le soldat s'est plu à embellir par l'imagination le récit de ses exploits. Qu'importe la vérité historique, si cela plaît aux femmes ! source : 1916. L'argot des poilus [Journal de Roanne, 05/07/1916]

<2 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1916 1918 1960

Compléments