flingue

flingue Arme à feu (longue ou courte) : pistolet, révolver, fusil ; □ tir, coup de feu ; □ tirer
date 1889
fréquence 120
synonyme revolver, pistolet, fusil

flingue

& fling ; □ coup de flingue ; □ balancer un coup de flingue ; lâcher un coup de flingue

n.m.

Arme à feu (longue ou courte) : pistolet, révolver, fusil ; □ tir, coup de feu ; □ tirer ALL : Gewehr / ANG : an army gun ; rifle

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Morphologie : apocope Famille : flingue Usage : militaire, guerre

1963 J'vous préviens qu'on a la puissance de feu d'un croiseur et des flingues de concours. source : 1963. Les Tontons Flingueurs
1979 Avec mon flingue d'alarme source : 1979. C'est mon dernier bal
1980 Où c'est que j'ai mis mon flingue (titre chanson, refrain) source : 1980. Où c'est que j'ai mis mon flingue
1918 Voulez-vous parier que les Boches ne leur balanceront pas une marmite, ne leur tireront pas un coup de flingue ? source : 1918. Au seuil des guitounes
1918 y a juste c' phénomène qui balance un coup d'flingue ed temps en temps, histoire de s'entret'nir la main. source : 1918. Au seuil des guitounes
1921 Es-tu fou, de lâcher tes coups de flingue par ici ? source : 1921. La boue
2004 il a eu le temps de blesser un gendarme qui, s'étant trouvé nez à nez avec lui, sa mitraillette enrayée, avait tourné les talons et parcouru quelques mètres avant de ramasser un coup de flingue dans le dos. source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
1977 ça a forcé le poste de garde à rappliquer et à tirer des coups de flingue en l'air pour clore la discussion. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
1963 Quand tu parlais augmentation ou vacances, il sortait son flingue avant que t'aies fini. source : 1963. Les Tontons Flingueurs

<9 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

FLINGOT, FLINGUE, subst. masc. Pop. Fusil (de guerre); p. ext., arme à feu tenue à la main (pistolet, revolver). Révolte-toi! Refuse de leur donner ta peau! Refuse de tuer! Tends la main à tes frères d'en face, à ceux qu'on a trompés, qu'on a exploités, comme toi! Jetez vos flingots! Révoltez-vous! (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 681). L'un d'eux (...) s'étira : la crosse d'un flingue apparut, coincée dans la ceinture de son grimpant (LE BRETON, Rififi, 1953, p. 13). Cf. aussi bath ex. 3. Rem. Dans l'usage flingot semble vieilli. Prononc. : [], []. Étymol. et Hist. I. Flingot [1858 « fusil d'infanterie » (ESN.)]; 1872 (LARCH., p. 139). II. Flingue 1881 (RIGAUD, Dict. arg. mod., p. 177). I dér. de flingue*; suff. arg. -ot*. II prob. empr. au bavarois flinke, flinge « fusil », var. dial. de l'all. Flinte de même sens (cf. FEW t. 15, 2, p. 144b). Fréq. abs. littér. Flingot : 14. Flingue : 18. Bbg. BEHRENS (D.). Etymologisches. In : [Mél. Mussafia (A.).]. Halle, 1905, pp. 77-89. DAUZAT Ling. fr. 1946, p. 304. (tlfi:flingue) /

Terme de marin et de caserne, d'origine méridionale : le provençal flingo désigne une houssine ou une baguette (SAIN-TRANCH) / Diminutif plus usité que flingot (Dech1918) / Plus usité que Abrév. de flingot (GR) / Apocope de flingot (George, FM48) / Remplacé chez les policiers et les voyous par calibre (Michel Alexandre) / par abréviation de flingot (Dauzat1917MdF) / Forme abrégée de flingot, tjs usité, représente la flinte allemande (Dauzat1918) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).