Définition de : claque

claque (tableau rapide)
claque Lieu de prostitution, maison de tolérance, maison close, maison publique, bordel ; > lieu bruyant ; □ aller au bordel
synonyme bordel, maison de tolérance
date 1883
fréquence 049

claque

& clac ; □ aller au claque

n.m.

Définition

Lieu de prostitution, maison de tolérance, maison close, maison publique, bordel ; > lieu bruyant ; □ aller au bordel

registre ancien : 8 registre moderne : 8

Synonyme : bordel, maison de tolérance Usage : prostitution

Citations
1935 Le plus rigolo, ajoute-t-il, c'est que je n'avais, en réalité, de poule qu'au clac, et moyennant un franc vingt-cinq, tarif de la rue Guyot, à Brest. source : 1935. Mer Noire / edit
1925 Tout le monde ne peut pas réussir, être patron de claque, n'est-ce pas ? source : 1925. La bonne vie / edit
1904 D'abord les hommes d'aujourd'hui n'allaient plus au claque ; le goût des sports avait tué l'amour source : 1904. La Maison Philibert / edit
1937 tous yeux clos, véreux, vendus, tout ils absorbent, tout ce qu'on leur dit… veules, bâfreurs, cupides, foutrés comme des clacs… source : 1937. Bagatelles pour un massacre / edit
1955 Il avait l'allure avachie et l'oeil trouble que j'ai toujours remarqués chez les garçons de clac source : 1955. Des kilomètres de linceul (Les nouveaux mystères de Paris, 2e arrondissement) / edit
1950 Son salon mondain ce n'était ni plus ni moins qu'une antichambre de claque source : 1950. Ainsi soit-il / edit
1945 si la recette n'a pas été bonne, il les ramène au claque, « en pénitence » source : 1945. Femmes à l'encan - un esclavagisme patenté / edit
1891 Au fait… j'suis dev'nu sardine ! // Tiens ! puisque 't'v'la sortant du clac ! source : 1891. Idylle nocturne - Acte d'argot en vers libres / edit
2012 Et une femme dont on est amoureux, on l'emmène dans un claque ? source : 2012. Des clous dans le coeur / edit
1911 Je le gobe, mon cloporte… Il a un petit blaze de momiche : il s'appelle Vadine et il ressemble à Anatole, le garçon du claque de la rue Grenéta… source : 1911. Le journal à Nénesse / edit
1965 À mon avis, une ville sans claques, sans putes, sans bars, sans boîtes de nuit, n'est pas tout à fait achevée. Il y manque le principal ! source : 1965. Le Tigre entre en piste / edit

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • De claquedent (SAINXIX)
  • Abréviation de claquedents (VIR)
  • de claquedent (VIR-PARIMP)
  • Mot argotique d'orig. obscure ; cf. claqueur « souteneur », 1828, et claquedent, même sens, 1879 (GR)
  • Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc)
  • 1883 (1886 : maison de jeux) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 177968 Tout à coup, j'm'baisse, hein, car y m'semble que l'frocard fixe obstinément l'trou de la serrure.
  • 177967 ils riaient tous deux pour exciter la bonne femme, hein. Alors, c't'gonzesse, hein, un doigt sur la mèche, hein, elle les regardait longtemps, avec des yeux fous. Oh là,
  • 177966 La dame s'fout à poil sur le canapé. Les deux gigolos en firent autant, s'mettent à la p'lotter.
  • 177965 des cigarettes anglaises que Chouchou tirait ostensiblement d'un joli étui en fausse écaille barboté dans la poche d'un client novice.
  • 177964 Une nuit, un marin montait chez lui, une brute épaisse, et le tatouait. Ce fut, sur le bras gauche, un phallus qui s'érigeait avec deux petites ailes – une de chaque côté
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :