languefrancaise.net

Claque

claque 052 1883
Lieu de prostitution, maison de tolérance, maison close, maison publique, bordel ; > lieu bruyant ; □ aller au bordel ; □ être pensionnaire d'une maison de prostitution (d'une prostituée)
en avoir sa claque 050 1864
■ Être rassasié, repu ; ■ idée d'excès : en avoir assez, être fatigué de, en avoir trop d'une chose ou de qqun ; être très fatigué, éreinté, sans forces
claque 030
Coup de la main (sur la figure, ou autre), coup donné avec le plat de la main, gifle ; gifler
claqué 027
■ Fatigué ; ■ malade ; ■ mort, décédé, être mort ; > ■ délabré, en mauvais état
prendre ses cliques et ses claques 019 1830
Prendre ses affaires et s'en aller, partir, déménager
claque 013 1801
Spectateurs applaudisseurs (payés pour applaudir) ; spectateur qui paye sa place moins cher en échange de ses applaudissements ; ceux qui applaudissent ; □ directeur des applaudisseurs ; □ applaudir à la projection d'un film en étant de parti pris
claque 010
Défaite, défaite humiliante ; échec brutal et inattendu ; forte déception, humiliation ; choc moral qui anéantit, choc qui rend muet d'amiration
tête à claques 010 1841
Visage antipathique, visage désagréable et faux ; personne insupportable, pénible, agaçante ; air benêt, air idiot
ne pas valoir une claque 002
Ne rien valoir (ou être sans forces)
mettre une claque 001
Fatiguer fortement, assommer (fig.)
ficher une claque à 001 1901
Manger, consommer
figure à claque 001 1826
Visage ingrat, antipathique