aussi sec

aussi sec (tableau rapide)
aussi sec Aussitôt, de suite, immédiatement ; du tac au tac, directement
synonyme immédiatement, directement
date 1904
fréquence 58

aussi sec

locution

Aussitôt, de suite, immédiatement ; du tac au tac, directement

registre ancien : 6 registre moderne : 5

1955 –Antoine ! Antoine ! Faut croire que c'était le blaze de l'autre singe, car il s'est retourné aussi sec. source : 1955. Mollo sur la joncaille
1952 Elle ouvrit la porte du pigeonnier, la franchit… et ressortir aussi sec, en gueulant comme une baleine source : 1952. Pas de veine avec le pendu (nouvelle), dans Les enquêtes de Nestor Burma et les Nouveaux mystères de Paris
1954 les voisins n'entendirent pas Riton qui démontait la porte du palier. Il en fit des bûchettes qu'il revendit aussi sec à Constant, le bougne de la rue de Seine source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
1954 Son circuit achevé, […] l'équipe fonçait aussi sec vers la feuille de pointage, jetait les noms à la sauvette, et se perdait à toute pompe dans la rue source : 1954. Le jaguar ne pardonne pas ! (Pitiless)

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

− Loc. adv., pop., fam. Aussi sec. Aussitôt, sans hésiter. Synon. du tac au tac.Un bout de conversation, et mon pouvoir séducteur opérera. − Et s'il n'opère pas? − Alors je vous saute dessus. Aussi sec (Queneau, Zazie, 1959, p. 210). 4. 1904 aussi sec! (ds Esn.) (tlfi:sec) /

Soit créé par Belz, second-maître, Lorientais, ou lancé par lui, le mot a autour de lui un grand succès. (Esnault1919)

1904, Esnault (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).