¶ raide

raide & c'est raide ; c'est tout de même raide ! ; elle est raide ; elle est raide celle-là ; c'est un peu raide ; elle est un peu raide adj.

Définition de raide

Dur, exagéré, excessif, pénible, très désagréable, fâcheux ; désagréablement surprenant, abusif, exagéré ; audacieux, leste ; incroyable, difficile à croire ; difficile

ALL : das ist schwer glaublich / ANG : it is incredible
fréquence : 054 registre ancien : 5 registre moderne : 5

synonyme de raide : incroyable, désagréable, pénible, qui ne fait pas plaisir, exagéré, trop, exagérer, abuser, être culotté

Chronologie (aide)

1867 1875 1881 1883 1887 1888 1889 1890 1892 1894 1896 1897 1899 1899 1899 1899 1900 1901 1901 1903 1904 1904 1905 1905 1905 1908 1909 1911 1912 1914 1915 1916 1916 1917 1920 1926 1927 1927 1942 1947 1947 1951 1953 1954 1956 1959 1960 1973 1973 1975 1977 1982 2015 xxxx

8643.jpg: 700x467, 118k (22 mars 2013 à 00h40)

Citations (aide)

  • 1867 certains personnages […] n'eurent-ils pas honte de le duper, certains par avance qu'une plainte de Vidocq aurait peu de chance d'être accueillie par les tribunaux. Tromper Vidocq, c'était raide, dirait aujourd'hui maître Arnal ; et pourtant cela s'explique. Parfaitement en garde vis-à-vis des coquins de toute espèce, il avait, dans ses rapports avec les gens du monde, un laissez-aller qui, après tout, prouvait en sa faveur : il croyait encore à l'honnêteté, et il est triste de dire qu'il eut à s'en repentir plus d'une fois. source : 1867. Les Malfaiteurs
  • 1905 On a vu plus raide à croire que ça, dit un buveur source : 1905. Un vieux bougre
  • 1956 –C'est mille francs. Je me séparai d'un beau billet tout neuf. Un raide, c'était raide source : 1956. M'as-tu vu en cadavre ?
  • 1942 Interprète, sans connaître un mot d'allemand, c'est un peu raide quand même source : 1942. Le bouquet
  • 1904 il nous lut pour s'amuser le poème de Musset : La lune, sur un clocher jauni / Comme un point sur un i, Et il s'arrêta court, souriant et disant : « Ah ! je ne peux continuer !… Ah ! c'est d'un raide! » source : 1904. La jungle de Paris
  • 1914 heureusement que je suis dans un bois : tenir 1200 mètres avec une section, c'est raide source : 1914. Le cahier rouge, dans Georges Ducroq, Le tombeau de Marcel Drouet
  • 1892 Ça vous semble trop raide ? C'est pas un morceau bien difficile. source : 1892. Fricotard et Chapuzot (Pièce en trois Actes et cinq tableaux)
  • 1915 Ce serait raide, tout de même d'être obligé de dépenser sa propre galette, quand on est au service du gouvernement. source : 1915. Les poilus de la 9e
  • 1899 je sais bien qu'il a eu tort, mais c'est raide tout de même de vous tirer dessus pour quelques morceaux de bois ! source : 1899. Bistrouille et Jean Hiroux. Contes du Petit Pioupiou
  • 1888 Non, mais elle est raide, celle-là ! Par exemple, elle est trop violente ! source : 1888. Le train de 8 h. 47
  • 1897 Et mon tout […] si les hommes n'en avaient pas, ça ne serait plus des hommes. […] –Scrongnieu ! fit Croustignac, j'soupçonne là-d'ssous quelqu'chos' de… gnouf-gnouf !… –Ça doit êtr' raide, ajouta un autre. source : 1897. Les aventures du major Croustignac. (n°2) (Les deux cocus / Un grand dîner !)

<11 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.