Définition de : salopard

salopard (tableau rapide)
salopard ■ Insulte ; terme de mépris à caractère moral, traître ; ■ insulte amicale (à h. paillard notamment)
synonyme insulte
date 1911
fréquence 059

salopard

& vieux salopard ; petit salopard ; salopard de ; mon salopard

n.m.

Définition

■ Insulte ; terme de mépris à caractère moral, traître ; ■ insulte amicale (à h. paillard notamment)

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Synonyme : insulte Morphologie : -ard

Citations
1927 M'est avis, dit-il, qu'il a dû tout simplement s'endormir sur la sauce. P't'être bien qu'à c't'heure, l'salopard n'est pas en état d's'exhiber en public et qu'il cuve son whisky à fond d'cale ! source : 1927. Nouvelles aventures des Pieds Nickelés, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) / edit
1952 Les balles perdues, ça entre inévitablement dans la peau d'un brave type, jamais dans celle d'un salopard source : 1952. Rencontre dans la nuit / edit
1914-1919 Il y avait quelques salopards, qui essayaient de nous bourrer le crâne de façon à rester. Tous les moyens étaient bons. source : 1919. J'étais médecin dans les tranchées (2 août 1914-14 juillet 1919) / edit
1994 Comme quoi nous étions des petits salopards et qu'il fallait faire notre devoir, et leur apprendre, aux Bougnoules, qu'ils avaient rien à gagner à se comporter comme des sauvages. source : 1994. La guerre des gusses / edit
1994 Approche le téléphone, bordel, on va les faire parler, ces salopards. source : 1994. La guerre des gusses / edit
2011 Le pointeur tabassé ira faire sa peine dans un autre quartier, peuplé de salopards de son acabit… source : 2011. Un militant, trois poules (suivi de La Citouche) / edit
1975 Salopards, ces communistes ! Tirer sur un hélico de la CICS, désarmé. source : 1975. Les canards de Ca Mao / edit
1976 Les pointeurs, violeurs et autres salopards ne l'intéressaient pas. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza / edit

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • 1911 d'après ESN, argot mil. (mais : le mot doit être très antérieur, cf. la forme chalopparde, 1752 dans DDL) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 178695 vous persuadent que tout va bien, ou que vous avez intérêt à encaisser les coups de pieds… occultes.
  • 178694 Je suis aux antipodes du communisme destructeur, négateur de la famille, de l'ordre et de la patrie, de ces communistes sans amour-propre qui s'abaissent à demander la ch
  • 112313 Je me crus longtemps en communion d'idées avec ce râleur, qui englobait dans un même anathème le capital et les traîneurs de sabre, la guerre et le Bloc National.
  • 178693 Ils se sont usés, ils se sont saignés pour moi, ces bons parents
  • 178692 Je vous croyais, vous, d'une autre essence que ces femmes, d'aspect sérieux, si frivoles au fond. Vous êtes de la même pâte, une pâte malléable, qui se prête et se gonfle
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :