loucherbem

loucherbem (tableau rapide)
loucherbem ■ (profession) Boucher ; ■ (linguistique) argot à code, jargon (à code), d'abord en usage chez les bouchers
synonyme boucher, argot, parler argot
date 1876
fréquence 38

loucherbem

& louchersbem (pl.) ; louchébem ; louchebem ; louchébème (fém.) ; loucherbème ; loucherbèm ; louchébème ; louchebeme

n.m.

Définition

■ (profession) Boucher ; ■ (linguistique) argot à code, jargon (à code), d'abord en usage chez les bouchers ALL : Fleischer

registre ancien : 9 registre moderne : 7

Synonyme : boucher, argot, parler argot Morphologie : loucherbem

9680_popote_louchebem_1.jpg: 389x600, 46k (20 août 2019 à 21h39) 9680_popote_louchebem_2.jpg: 800x506, 70k (20 août 2019 à 21h39)

Citations
1955 je venais de voir un de mes fournisseurs, un louchébem de Vaugirard, rapport à de la barbaque… source : 1955. Mollo sur la joncaille
1972 La vieille technique du « javanais » a encore cours : « bavonjavour » veut dire bonjour et « louchebem » (par une utilisation assez fréquente de la terminaison explétive « bem ») signifie « boucher ». source : 1972. Le crépuscule des prisons
1953 Les Halles. L'argomuche des « louchébèmes ». source : 1953. Misère du matin
1950 à peu près comme le veau est solidaire du louchébème source : 1950. Ainsi soit-il
1949 Le premier que j'opérai était un gros type qui avait tout du louchébem source : 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain
1911 Je lui ai sauté sur la bidoche, je l'ai soulevée dans mes pattes comme un loucherbem qui décroche un quartier de veau et l'étale sur sa carrante… source : 1911. Le journal à Nénesse
1911 Rappliquez donc, les carnes, étalez-moi sur une carrante de loucherbem comme viande de cochon source : 1911. Le journal à Nénesse
1947 « Louchebem » à la « Villetouze », il était devenu sympathisant communiste, du fait de l'indignation que lui inspiraient les fraudes dont il était le spectateur quotidien dans le commerce de la viande. source : 1947. Prisons tragiques. Prisons comiques. Prisons grivoises

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Consiste à remplacer une l la première lettre du mot et à rejeter celle-ci à la fin + suffixe en -ème, -oque, -uche (AYN)
  • Met la première lettre à la fin, suivie d'un suffixe et la remplace par l (PARA)
  • De boucher, par le largonji suffixé en -em (GR)
  • Un des argots spéciaux de Paris les plus curieux qui avait fortement pénétré le langage des malfaiteurs contemporains, notamment pour les noms des pièces de monnaie (Dauzat1918)
  • 1876 d'après ESN (GR) / Seconde moitié du XIX (FrançoisPléiade) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).