Définition de : toutime

toutime (tableau rapide)
toutime Le reste, la suite, ce qui va avec, l'ensemble ; etc. ; tout, tous ; et tout le reste, tout le travail ; (tour)
synonyme tout, tous, etc.
date 1596
fréquence 049

toutime

& toutîme ; tourtime ; thoutimes ; toutine ; et tout le toutime ; toutim ; et toutime ; le toutim et la mèche ; tout le toutime ; et le toutime ; et le toutim ; le toutime ; le tout time ; tout le toutim ; (coutime)

locution

Définition

Le reste, la suite, ce qui va avec, l'ensemble ; etc. ; tout, tous ; et tout le reste, tout le travail ; (tour) IT : tutto

registre ancien : 9 registre moderne : 8

Synonyme : tout, tous, etc. Morphologie : ime, n/m, in/m

Citations
1957 Le Vermont c'est pas un perchoir à la godille. C'est une tôle de première bourre avec ascenseurs, grooms et le toutim… source : 1957?. Dix ans de frigo
1957 Il faut que je rancarde sur tout ce qui s'est passé durant son absence […]. Pendant que je lui file le toutim par le détail je peux voir que Watt arrive pas à décider si réellement ça l'emmerde ou bien s'il est simplement furax. source : 1957?. Dix ans de frigo
1954 Il ne chercha pas à dissimuler qu'il s'en contrefichait cordialement, de Lheureux, de son état de santé et du toutime source : 1954. Le soleil naît derrière le Louvre
1955 Je remis le toutime dans le sac et le fermai source : 1955. Fièvre au Marais
1955 il est monté à Montmartre, dans un cabaret. Alors, figure-toi qu'un soir, s'amènent trois rombières en robes du soir, diam's et le tout time, avec un frère mironton en haut de forme gris perle ! source : 1955. Pas de pitié pour les caves
1952 Va croire qu'avec mon pognon, j'ai fait tintin. J'étais furieux. J'ai laissé tomber le toutime et j'ai été me faire effacer un peu plus loin, rue Jean-Beausire, en hypocrite source : 1952. Mon taxi et moi
1822 J'Itre mouchaillé le Babillard, qui se bagoule le Supplément Dictionnaire Argotique, maquillé par M.B.H.D.S., l'un de nos Archi-suppôts, et l'itre coutime babillé, je n'y itre mouchaillé floutière de vain source : 1822. Supplement au dictionnaire argotique, Contenant tous les mots qui sont en usage parmi les bons grivois, et qui ne sont point contenus dans le Dictionnaire de l'Argot, par M.B.H.D.S., Archi-suppôt de l'Argot
1974 Tout y passe. Le toutime. source : 1974. Le roman d'un turfiste
1963 pension au bagne avec réveil au clairon et tout le toutime source : 1963. Les Tontons Flingueurs

<9 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Toutim, subst. masc., (dans l'article TOUT3, subst. masc.)

REM. Toutim, subst. masc., arg. pop. Et (tout) le toutim. Et tout le reste. Pour cette perruche, je méditais (...) un emballage (...) l'invitation au casse-graine chez Maxim's: magnum de champ' et le toutim (SIMONIN, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 27). Je mire son bureau de président, ses meubles de président, l'absence totale de dossiers (...). Quoi qu'il survienne, il n'a qu'à refiler le bébé avec l'eau du bain, l'éponge, le canard en celluloïde et tout le toutim à quelqu'un de la hiérarchie (L. CHOUCHON, Par 35o de lassitude Nord, Paris, Albin Michel, 1992, p. 136).

De tout (GR) / Suffixation de tout (FrançoisPléiade) /

  • 1596 toutime (GR) / Non daté dans le (TLFi) qui n'en dit quasi rien /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).