raquer

raquer (tableau rapide)
raquer ■ Payer, verser de l'argent, débourser ; ■ coûter cher ; □ faire payer, rapporter (de l'argent)
synonyme payer
date 1893
fréquence 46

raquer

& raquer qques ronds ; ça raque ; □ faire raquer

v.tr.

Définition

■ Payer, verser de l'argent, débourser ; ■ coûter cher ; □ faire payer, rapporter (de l'argent)

registre ancien : 8 registre moderne : 8

Synonyme : payer

Citations
1912 j'ai fait mettre des tourniquets dans les rues les plus fréquentées. Faudra raquer deux ronds pour les traverser source : 1912. Les Pieds Nickelés ministres, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)
1976 la plupart de ceux qui entendent vivre des filles sont moins cons qu'on veut le faire croire. Ils s'associent et ils rackettent dans les nouvelles. Pas la peine de s'emberlificoter la vie avec des tas d'emmerdements pour vivre avec une soupière ; du moment qu'elle raque ! source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
1957 Il préférerait plutôt raquer quelques ronds à un autre gas pour faire le sale boulot. source : 1957?. Dix ans de frigo
1935 Et vous n'êtes pas près de le voir, le ballot qui vous raquera cent vingt balles pour grelotter dans le 22. source : 1935. Viande à brûler
1925 Et puis, à Shangaï, si j'étais fringuée ! J'avais sept peignoirs de soie, un collier d'ambre et je ne sais combien de porte-cigarettes ! J'ai vendu tout ça pour raquer le voyage du retour source : 1925. La bonne vie
1927 Procure-nous des frusques et nous te raquerons encore du pognon source : 1927. Les Pieds Nickelés au far-west, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1904 Il n'y a pas de sot métier, pourvu que ça raque. Le tout est de palper source : 1904. La Maison Philibert
1999 Il place les gros chiffres, referme, et le tour est joué. On entend « diglig, diglig », cette belle musique… et là ! le patron du bar doit raquer la somme indiquée. source : 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand)
1990 Je ne crois pas que vous soyez coupable de quoi que ce soit. Vous allez raquer, mais je ne vous crois pas coupable. source : 1990. L'étage des morts
1924 Allez mon pote, t'en fais plus, t'es revenu c'est le principal ! On va pomper un coup en ton honneur. Les gars, c'est moi qui raque, j'rince tout l'tas ! source : 1924. Les dessous de Montmartre
2011 –Et ils partent longtemps, en général ? –Huit jours, quinze maximum. Ça raque, les sports d'hiver, tu sais. –Rien que de louer les putains de skis, il paraît que ça coûte un fortune. source : 2011. La nuit du vigile

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Le sens propre du mot en picard est cracher (SAINXIX) / Rakier « cracher », XIIIe ; rachier, v. 1190, d'un rad. onomatopéique rakk- (Wartburg) ou d'un dér. roman de radere « raser » (Guiraud) (GR) /

  • 1893 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).