Définition de : rancarder

rancarder & rencarder ; se rancarder ; se rencarder ; se faire rencarder v.tr.

Définition

Renseigner, informer ; se renseigner, s'informer ; se faire renseigner

fréquence : 053
registre ancien : 9 registre moderne : 9

synonyme : information, renseignement, informer, renseigner

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1899.

1899 1901 1904 1907 1918 1922 1925 1925 1927 1946 1946 1946 1947 1947 1947 1952 1952 1952 1953 1953 1953 1954 1954 1954 1954 1955 1955 1955 1955 1955 1955 1956 1957 1957 1957 1957 1960 1963 1965 1965 1967 1967 1969 1974 1976 1981 1981 1982 1982 1999 2006 2007 2011

Citations

  • 1963 j'y disais que si on devait continuer à être sans nouvelles, je prendrais sur moi de faire des démarches pour me rancarder sur ce que vous étiez dévenus source : 1963. Satan est là
  • 1982 J'en sais foutre rien ! Rancardez-vous là-dessus ! source : 1982. Qui vous parle de mourir ?
  • 1927 Il ne se considère pas comme un indicateur, il ne porte pas le chapeau, comme on dit dans l'argot du milieu, mais il a rencardé les poulets ! source : 1927. Maisons de société - Choses vues
  • 1918 le vrai malade a évidemment moins de chances d'être reconnu que le tire-au-flanc qui a combiné soigneusement son coup et s'est habilement « rencardé » sur les manies du major. source : 1918. Loin de la rifflette
  • 1947 Pas d'blabues, Riré ! Ça n'prend pas. J'suis parfait'ment rencardé sur ton emploi du temps et j'sais qu'ton type, qui est marié, ne peut t'consacrer qu'deux jours par semaine au maximum. source : 1947. Fleur-de-Poisse
  • 1922 Si tu t'aperçois que Marinette veut te quitter pour une raison quelconque, n'aie l'air de rien et laisse-la se criquer. Naturellement saute nous rancarder aussitôt. source : 1922. Au Lion Tranquille
  • 1956 Est-il vivant ou mort ? Faut se rancarder d'urgence… source : 1956. Fais gaffe à tes os

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Rencarder, verbe trans., arg. Renseigner. Je l'ai entendu le frôlement le long du couloir... je voulais garder le charme des choses. D'un coup je vois au petit carreau la tronche à Lavelongue !... je bondis... il avait dû monter à la seconde pour me prendre... on l'a sûrement rencardé (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 176) − [ʀ ɑ ̃kaʀde], (il) rencarde [-kaʀd]. Lar. Lang. fr.: rancarder, rencarder (renseigner, donner rendez-vous); Rob. 1985 : rancarder, rencarder (renseigner) ; rancarder (donner rendez-vous). Prop. Catach-Golf. Orth. Lexicogr. 1971, p. 213 : rencarder (renseigner). − 1res attest. a) 1899 « renseigner » (Nouguier ds Esn.) ; b) 1901 « donner rendez-vous » (Bruant, s.v. renseigner); de rencard, dés. -er. BBG. − Chautard Vie étrange Argot 1931, p. 665. (tlfi:rancarder)

  • De rancard (GR)
  • 1899 ; pron. : 1901 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.