à ta santé

à ta santé (tableau rapide)
à ta santé Formule de politesse qu'on fait en trinquant, en buvant à plusieurs ; ancien nom du toast qu'on porte à la santé de qqun
fréquence 27

à ta santé

& santé ; santé ! ; à votre santé ; se porter une santé ; porter une santé ; à la santé ; à la santé de X ; boire à la santé de X

locution

Définition

Formule de politesse qu'on fait en trinquant, en buvant à plusieurs ; ancien nom du toast qu'on porte à la santé de qqun

registre ancien : 2 registre moderne : 2

Usage : alcool, ivrognerie, boire

Citations
1863 (Elle trinque avec lui, tout en l'astiquant.) À ta santé ! –À la tienne, ma fille ! (Ils boivent.) source : 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar
1791 Ah ! fo....., je suis royaliste jusqu'au fond de l'ame, buvons à la santé du roi, de ce bon roi. source : 1791. Le diné du grenadier, à Brest
1792 Et nous boirons des rasades, foutre, à la santé du Roi, de la Reine, de la Noblesse, et de nos braves Militaires, sans oublier notre bon Curé. source : 1792. Conversation entre un maître d'école, un grenadier, et un paysan
1842 on mange de bon appétit, on boit avec plaisir, on trinque en se portant des santés mutuelles source : 1842. Histoire complète de Vidocq et des principaux scélérats qu'il a livrés à la justice d'après les propres documens et mémoires de cet homme extraordinaire
1861 je crois, continua le narrateur, qu'il est temps de porter une dernière santé à notre nouveau camarade et d'aller nous glisser dans le portefeuille, comme disent les troupiers farceurs… source : 1861. Le chemin de l'épaulette - Histoire de l'enrôlé volontaire
1844 N'importe, à votre santé ! Et les trois frères choquèrent leurs verres. source : 1844. Le vétéran du camp de la lune. Scènes de la vie militaire

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • santé (boire à la - de qqn) loc. verb. US. ALIM. - FEW (11, 185a), GLLF, TLF, 1636, Monet ; L, cit. La Fontaine ; GR[85], cit. Mme de Sév. 1665, Boileau, in DEL, correspond à porter la santé de ; cf. FEW et GLLF
    • 1595 - «[...] vous autres petits beuvreaux, qui faictes tant des scrupuleux quand il faut payer chopine ; et qui ne daignez seulement penser à vostre salut, mais laissez une infinité de vos amis en langueur, sans leur donner toute vostre vie une seule occasion de boire à vostre santé.» Nouv. des régions de la lune, in Satyre Ménippée, 361-2 (Charpentier) - P.E.
    • 1627 - «Jean Boudin, vous serez tesmoing, que je m'en vay boire à la santé de Monseigneur le Prince de N. il faut qu'elle aille à la ronde.» D. Martin, Les Colloques fr. et all., 88 (Strasbourg, Faculté des Lettres) - P.E.
  • santé (à la - de ...) loc. US. ALIM. - L, cit. La Fontaine ; GR[85], cit. Musset ; TLF, cit. Triolet, 1945.
    • v. 1624 - «GALAFFRE [...] Mais il faut jouer de son reste avec la Calebace. A la santé des Ramonneurs du Roy, je le porte à Mademoiselle. DIANE. Quoy ! tu me traites donc en yvrognesse ?» Les Ramonneurs, 82 (Ed. A. Gill, Didier, STFM) - P.E.
  • santé (à ta/votre -) loc. phrast. non conv. US. ALIM. - FEW (11, 185a), 1694, Acad. ; R, PR[77], cit. Diderot ; L, DG, GLLF, Lex.[75], ø d. à vos santés Compl.TLF (mêmes réf., ø texte)
    • 1628 - «Mais c'est trop cacqueter, je ne puis plus attendre, / Garçon, verse du vin, la pepie me veut prendre, / Messieurs à vos santez.» La Response à la misère des clercs des procureurs, 26 (s.l.) - P.E.
  • santé (à ta/votre -) loc. phrast. US. ALIM. - DDL 19 (à vos -), 1628 [repris in GR[85], TLF] ; FEW (11, 185a), GLLF, 1694, Acad. ; L, ø d.
    • 1622 - «Beuvons un coup de vin - Du nouveau ? - Non, du vieux, / Je prends en liberté ce que j'ayme le mieux ; / A ta santé, mon coeur, et à ta bonne mine. / - Je vous plege en la table ainsi qu'en la courtine [...]» R. Angot de l'Eperonnière, Les Exercices de ce temps, 11 (Hachette, STFM) - P.E. (bhvf:santé) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).