¶ cochon

  • cochon
    • Érotique, pornographique, obscène, trivial, paillard, excitant, vicieux ; personne libertine, très libérée, érotomane, pornographe, obsédé(e) sexuel(le), dépravé, esprit lubrique, personne paillarde ; appellatif à partenaire sexuel ; histoire érotique ; journaux érotiques ; le regard paillard, lubrique ; attitude triviale, dépravée ; cinéma érotique
    • fréquence : 058
    • id : 14975

cochon & cochonne (fém.) ; être cochonne ; vieux cochon ; petit cochon, petite cochonne (fém.) ; mon cochon ; ma cochonne ; histoire cochonne ; journaux cochons ; yeux cochons ; avoir l'oeil cochon ; air cochon ; cinéma cochon ; ciné cochon n., adj.

Définition

Érotique, pornographique, obscène, trivial, paillard, excitant, vicieux ; personne libertine, très libérée, érotomane, pornographe, obsédé(e) sexuel(le), dépravé, esprit lubrique, personne paillarde ; appellatif à partenaire sexuel ; histoire érotique ; journaux érotiques ; le regard paillard, lubrique ; attitude triviale, dépravée ; cinéma érotique

fréquence : 058
registre ancien : 6 registre moderne : 5

synonyme : baiseur, paillard, libertin, pornographique, pornographie, baiseuse usage : Argot érotique et de la sexualité

Chronologie

1863 1862 1862 1863 1875 1890 1893 1898 1901 1903 1911 1921 1921 1930 1932 1932 1932 1937 1938 1939 1950 1950 1952 1953 1953 1955 1955 1957 1960 1961 1961 1963 1964 1965 1969 1969 1972 1972 1974 1976 1976 1978 1978 1979 1979 1979 1979 1984 1990 1993 1997 2000 2003 2003 2004 2007 2011 xxxx

14975.jpg: 700x455, 102k (07 février 2012 à 00h26)

Citations

  • 1863 [prostituée s'évaluant :] Je vous ai un petit air cochon comme tout… source : 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar
  • 1863 Joli garçon, viens avec moi, tu ne t'en repentiras pas… je serai bien gentille… bien cochonne… Veux-tu ?… Viens ! source : 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar
  • 1863 –Vous êtes satisfaite, chère madame, de votre petite élève ? –Ma petite élève est une petite… –Une petite… –Une petite cochonne. –Nous sommes deux petites cochonnes ! source : 1863. Les deux gougnottes. Dialogues infâmes
  • 1875 Faites votre choix, Monsieur, nous sommes très aimables, très polissonnes, très cochonnes. source : 1875. À la Feuille de rose, Maison turque
  • 1961 le premier passant que Chantal, timidement, aborde n'a pas le moindre ticket à lui donner. Il s'offre par contre à la dépanner. Le minois éploré a ému l'homme et le cochon qui sommeille en lui. source : 1961. L'hydre aux mille têtes
  • 1961 Des rabatteurs, des portiers de cabaret qui promettent le « cinéma cochon » à leurs clients, de vieilles matrones à la retraite sans pension, sont du nombre. source : 1961. L'hydre aux mille têtes
  • 1976 Quand nous serons dans le bureau du juge, arrange-toi pour lui montrer tes cuisses et qu'il les voie, c'est un vieux cochon ! source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
  • 1976 Dans le temps, les mecs, ils prenaient c'qu'ils trouvaient mais, aujourd'hui, ces messieurs veulent de la copie conforme à ce qu'ils reluquent dans les magazines de leur bourgeoise ou au ciné cochon du coin. source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
  • 1932 je demandais et redemandais des histoires de bravoure, c'est comme les cochonnes, elles plaisent toujours à tous les militaires de tous les pays. source : 1932. Voyage au bout de la nuit (Seul manuscrit)
  • 1932 Comme on lisait beaucoup de journaux cochons dans mon hôtel, on connaissait aussi des tas d'adresses. source : 1932. Voyage au bout de la nuit (Seul manuscrit)
  • 1930 de grosses femmes en peignoir rose, ciel ou citron, fleurs de papier au coin de l'oreille, « font » la fenêtre. Des : – « Tu viens chéri, je serai bien cochonne », et autres promesses alliciantes vous donnent, pour le moins, la chair de poule. source : 1930. Le bal des folles
  • 1955 Les hommes sont de fameux cochons source : 1955. Les rats de Montsouris
  • 1957 Vêtue d'un déshabillé de nylon transparent : du pousse au mâle. De quoi éveiller le cochon même dans l'âme d'un Quaker source : 1957. Carnaval à cinq
  • 1890 Chantez-moi quelque chose de cochon… Moi, je n'aime que ce qui est cochon… source : 1890. Biribi
  • 1939 Comme elle avait voulu s'asseoir, Rodin avait déjà mis sa main dans le fauteuil. Rodin « un cochon » source : 1939. Journal de l'abbé Mugnier (1879-1939)
  • 2003 s'étaient abonnées à toutes les revues, des plus coquines aux plus cochonnes, des plus généralistes aux plus spécialisées. source : 2003. L'industrie du sexe et du poisson pané
  • 1921 –Jouir sur mon mouchoir, comment ça ? –En te branlant et te frottant avec. –Oh ! tu es le plus grand cochon de Paris… source : 1921. La femme aux chiens
  • 1921 Tu vois comme je suis cochonne ! Je serai ta cochonne à toi, et tous seras la mienne. Nous ferons ensemble des horreurs pendant le jour avec les bêtes, et la nuit tu m'auras toute. […] Un ménage de cochonnes ! source : 1921. La femme aux chiens
  • 1978 C'est le prince Fayçal, il a une bonne cinquante d'années et il est noyé dans le whisky […] il arrête pas de plaisanter, de raconter des histoires cochonnes, on doit lui passer des films pornographiques source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine
  • 1979 Vas-y mon cochon, enfile-moi par tous les trous… Ah, ma cochonne ! je vais t'ouvrir en deux ! source : 1979. Vive les vacances
  • 2000 Le juif parle des choses sales d'une manière plus cochonne que les autres races source : 2000. Canard enchaîné
  • 1950 –Je voudrais bien savoir comment une pucelle peut être aussi salope ! […] –Qu'elle nous raconte pourquoi elle est aussi cochonne. source : 1950?. La Nonne
  • 1953 la blonde vaporeuse du vestiaire qui, avec son corsage transparent et ses yeux cochons, mettrait un cimetière en révolution. source : 1953. ...et ça continue !
  • 1903 Je me suis fait un chignon. J'étais assez bien car le médecin m'a cligné de l'oeil. Ce doit être un vieux « tendeur » que ce bonhomme-là. Il a l'oeil cochon. source : 1903. Les enracinées

<24 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.