Définition de : patate

  • patate
    • Pomme de terre ; champ de pommes de terre
    • fréquence : 057
    • id : 12000

patate& patates (pl.) ; champ de patates n.f.

Définition

Pomme de terre ; champ de pommes de terre

ANG : potatoe
fréquence : 057
registre ancien : 5 registre moderne : 5

synonyme : pomme de terre

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1765.

1880 1900 1911 1914 1915 1915 1916 1917 1917 1917 1917 1918 1918 1918 1918 1918 1914 1919 1919 1920 1921 1925 1927 1935 1939 1944 1951 1953 1953 1956 1960 1960 1962 1964 1965 1966 1969 1975 1976 1977 1979 1979 1979 1979 1980 1982 1982 1986 1995 1995 1997 1997 1999 2003 2003 2004 2015

Citations

1977 on jouait dans les camps, que pour les prisonniers français. C'est là que j'ai Maurice Chevalier recevoir des patates plein la gueule à Zwickau dans la Saxe, Leipzig, Dresde… Il a pas pu chanter, il s'est sauvé, le Chevalier ! On voulait pas le voir, pas plus que Pétain quand il a refusé la Croix Rouge aux prisonniers. source : 1977. Une vie de cheval
1927 Passe-moi un surin, je vais éplucher quelques patates source : 1927. A la revoyure - Nouvelles aventures des Pieds Nickelés, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1916 Nous allumons du feu et cherchons à nous réchauffer. Les inévitables patates charbonnent sous la braise. source : 1916. Sous Verdun (août-octobre 1914)
1953 Je suis descendue par cette échelle, le maître d'hôtel m'a aperçue, et j'approche de trois bons visages souriants. Entre les visages il y a un tas de patates : corvée de pluches. source : 1953. Racleurs d'océans

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

PATATE, subst. fém. B. P. anal. 1. Fam. ou pop. ou région. (notamment Canada). Pomme de terre. Sac à/de patates; corvée de patates; éplucher des patates; patates frites (Canada). Dans les chantiers, à cette heure, ils sont nourris pareil comme dans les hôtels, avec de la viande et des patates tout l'hiver (HÉMON, M. Chapdelaine, 1916, p.74). Lippe dessus, dent dessous, elle m'écoutait, elle touillait plus vivement ses sauces ou piquait du couteau pour énucléer les points noirs des patates (H. BAZIN, Qui j'ose aimer, 1956, p. 79) : 1. ... Martin (...) épluchait des pommes de terre. Ohv! regarde-moi les épluchures que tu fais ! C'est du sabotage ! Tu en enlèves la moitié ! Et nous n'avons que quinze patates ! ROMAINS, Copains, 1913, p.276. Aux patates ! (arg. milit.). À la corvée de l'épluchage des pommes de terre ! Aux patates, là dedans, mes petits agneaux! brame à la porte, dans une forme encapuchonnée, une voix sonore (BARBUSSE, Feu, 1916, p.149). (tlfi:patate) /

  • De l'italien (Dauzat1917MdF)
  • terme déjà adopté par langage vulgaire, avant la guerre, d'origine italienne (Dauzat1918)
  • Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc)
  • 2. a) canad. 1765 « pomme de terre » (Arch. du Pt Séminaire de Québec, C-11, 11 déc., p.80 ds Trav. de ling. québécoise, t.2, 1978, p.208; peut-être déjà en 1750, v. ibid., loc. cit.); b) fr. 1769 « id. » (VALMONT Suppl. d'apr. FEW t.20, p.57b) (TLFi) / Terme de caserne déjà ancien (Dauzat1917MdF) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).