phénomène

registre moderne : 3 fréquence : 31

phénomène

n.m.

Personne surprenante, excentrique, drôle, exceptionnelle, originale, anticonformiste, ou désagréable, remarquable d'une façon ou d'une autre ; appellatif fam.

Synonyme : excentrique, original

1965 Vous avez la chance d'admirer un phénomène, un citoyen français amoureux du métier militaire. Ne rigolez pas : des goûts et des couleurs… 1965. La débâcle
1844 –Comment, j'y cours !… Arrive donc ici, toi, phénomène. Dans le beau monde, on ne dit pas je cours… on dit : Je me la casse… ou bien : Je me la brise. 1844. Deux papas très bien, ou la grammaire de Chicard
1927 Nous sommes tombés sur des phénomènes qui sont toujours contents de leur sort 1927. Les Pieds-Nickelés au Mexique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1905 Flûte, je me tire un instant. Je ne tiens pas à lui ouvrir la porte, à ce phénomène-là ! 1905. Y'a du bon ! – scène militaire
1958 Ils sont toute une délégation […] Et j'ai reconnu parmi eux le phénomène qui nous a bassiné avant-hier jusqu'à six heures du soir… 1958. Millionnaires en herbe
1882 Montcarbon était un petit hussard que nous avions surnommé le phénomène. Certes, rien n'était plus mérité que ce surnom. Petit, un ventre à la polichinelle, un profil de singe […] toujours au courant de toutes les nouvelles, de tous les cancans 1882. Nos farces à Saumur
1916 Le type, c'est-à-dire le phénomène, le « numéro », l'exemplaire marquant d'un genre ou l'être original, qui constitue le genre à lui seul. 1916. Méditations dans la tranchée
1933 Pourquoi toutes les petites filles ont-elles cette habitude de se « toucher » ? Moi qui croyais être un phénomène ! 1933. Puberté. Journal d'une écolière

<8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).