grole

grole (tableau rapide)
grole Chaussure, soulier, grande chaussure ; □ paire de chaussures ; □ coup de pied
synonyme chaussure, soulier
fréquence 46

grole

& grolle ; grolles (pl.) ; grôle ; graules (pl.) ; □ paire de grolles ; □ coup de grolle

n.f.

Définition

Chaussure, soulier, grande chaussure ; □ paire de chaussures ; □ coup de pied ALL : Schuhe / ANG : large shoes ; shoes

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Synonyme : chaussure, soulier Usage : vestimentaire

Citations
1977 J'lui ai filé mes groles source : 1977. Laisse béton
1983 Faut que je retire mes grolles quand je rentre dans la chambre source : 1983. En cloque
1973 Au front, les poilus montaient au casse-pipe. Leurs lettres étaient des bafouilles, leurs souliers des grolles. Quand ça « bardait », ils « avaient les foies » source : 1973. Edmée au bout de la table
1921 quand ils seraient tombés de trou de marmite en trou de marmite, quand ils auraient nagé dans la flotte des bas-fonds, barboté dans la gadouille à y laisser leurs grolles source : 1921. La boue
2004 il avait dû trois fois recommencer le cirage de ses graules… source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
1936 Mi, j'te dis, mon gars, que leur idéal, comme tu dis, ça ne va pas plus loin que de nous attendre au coin d'une rue, la nuit, à cinq ou six sur un seul type, pour lui barbotter sa paire de grolles source : 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient
1976 Tu prenais bien ton élan pour lui filer des coups de grolle ! […] Ces coups de grolle, il les bénissait. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Provincialisme (SAIN-TRANCH)
  • Patois (AYN)
  • Du lat. pop. *grolla, attesté par l'anc. provençal, d'orig. inconnue. D'après le sémantisme « objet arrondi et creux » (cf. anc. franç. grole, crole ; → Godillot), P. Guiraud suggère un étymon gallo-roman *corrotulare, intensif de *rotulare (→ Rouler) (GR)
  • vieux mot de la région lyonnaise (Dauzat1918)
  • XIIIe, dial. (cf. Godefroy) ; argot parisien au XIXe (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).