pinceau

pinceau (tableau rapide)
pinceau Pied ; jambe ; > main
synonyme pied, jambe
date 1800
fréquence 41

pinceau

& pinceaux (pl.)

n.m.

Définition

Pied ; jambe ; > main ANG : legs

registre ancien : 8 registre moderne : 7

Synonyme : pied, jambe Usage : anatomie

Citations
1960 Sciée qu'elle est à l'instant même la gargotte. Armand juge sur le siège. Il y a mis les pinceaux aujourd'hui pour la dernière fois source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
1954 J'ai la camionnette. Pas la peine de vous mouiller les pinceaux. Dès cinq heures, on vous conduira source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
1961 Alors, comment tu fais, pour venir gratter ? Tu fais marcher tes pinceaux ? source : 1961. Des fruits, des fleurs et du plomb
1955 C'est ton filleul qui m'écrase les pinceaux source : 1955. Du rififi chez les hommes
1952 Le gros rougeaud, il a bien essayé voir à truquer. Mais je n'arrêtais pas de bigler ses pinceaux. source : 1952. Émile et son flingue

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

PINCEAU, subst. masc. C. Pop. ou arg. 1. Pop., gén. au plur. Pieds, jambes. Synon. panards, pinces. Un garde-chasse Qui plus loin [au bord du même ruisseau] lavait ses pinceaux (MARCUS, Quinze fables, 1947, p.11). Le Troquet (...) un large comptoir de six mètres, solide, épais, avec du cuivre rouge dessus. Y avait même une barre de cuivre dans le bas pour y poser les pinceaux (LE BRETON, Razzia, 1954, p.21). Prononc. et Orth.: []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist 3. 1800 arg. « pied » coup de pinceau (GOUFFE et DUVAL, Cri-Cri, p.18 ds QUEM. DDL t.19); 1962 id. « jambe » (ROB.). Du lat. vulg. *penicellus, issu, par substitution de suff., de penicillus (dér. de peniculus « brosse, pinceau », dimin. de penis «queue des quadrupèdes; brosse à peindre», v. penis) « pinceau de peintre; l'art du peintre, la peinture; la manière, la touche de l'écrivain ». Le sens arg. est moins prob. issu du sens premier (la touffe du pinceau suggérant le pied; le manche suggérant la jambe), que tiré de pince* au sens de « partie antérieure du pied du cheval » et de l'arg. pincette*, plur. «jambes». Fréq. abs. littér.: 758. Fréq. rel. littér.: XIXes.: a) 1260, b) 1214; XXes.: a) 968, b) 914. Bbg. CHAUTARD Vie étrange Argot 1931, p.423. QUEM. DDL t.19.

Par ironie (SAIN-TRANCH) / Dér. plaisant de pince (=main) (GR) /

  • (GR) cite : Vx. (1800). Coup de pinceau : coup de pied [pinceau dérivé de pince d'après (GR) or, pince attesté 1857] / 1800 arg. « pied » coup de pinceau (GOUFFE et DUVAL, Cri-Cri, p.18 ds QUEM. DDL t.19) ; 1962 id. « jambe » (ROB.) (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).