Définition de : vaurien

vaurien & double vaurien ; vaut-rien n.

Définition

Voyou, galopin, coquin ; insulte, terme de mépris

ANG : a scamp
fréquence : 028
registre moderne : 2

synonyme : enfant, terme de mépris, formule de mépris

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1558.

1605 1648 1761 1800 1830 1830 1846 1862 1887 1895 1900 1903 1904 1905 1905 1907 1908 1912 1914 1914 1915 1916 1928 1929 1931 1939 1978 1982

Citations

  • 1895 Là où il peut rire et bavarder, l'ouvrier accourt. Malheureusement accourent à ses côtés de bandes de vauriens à l'affût des estaminets où ils aient la double possibilité d'empiler [* Tromper, ne pas payer les consommations] à la longue le patron et de se réunir après leurs mauvais coups. source : 1895. En plein faubourg
  • 1982 Du vaurien, il avait peut-être l'allure cynique, la casquette de travers et l'accent gouailleur. Il en avait aussi l'emploi du temps : travaillant quand il lui tombait un oeil, il courait les bals source : 1982. Histoires de la nuit parisienne
  • 1903 La surveillante m'a traitée de « petite vaut-rien » alors je y ai dit « pas tant que vous ». source : 1903. Les enracinées

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Good-for-nothing wretch (MAR)
  • De (qui ne) vaut rien (GR)
  • 1558 (mais : vault rien, déb. XVIe et rien-ne-vault, vers 1530) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.