languefrancaise.net

racaille (définition)

racaille
Collectif : ■ (général) terme de mépris général, majoritairement c/ classe vile de personnes, crapule, délinquants, populace ; misérables, pauvres ; ■ (moderne, spécialement) jeunes hostiles de banlieue populaires, souvent petits délinquants nuisibles, qui commettent de multiples incivilités (bruit, saleté, vandalisme) et des crimes de toutes sortes (trafics, agressions, viols) ; Individuel : ■ sale type, voyou de banlieue (fin XXe, début XXIe)

racaille & racailles (pl.) ; □ racaille de cité #nom fém.

Collectif : ■ (général) terme de mépris général, majoritairement c/ classe vile de personnes, crapule, délinquants, populace ; misérables, pauvres ; ■ (moderne, spécialement) jeunes hostiles de banlieue populaires, souvent petits délinquants nuisibles, qui commettent de multiples incivilités (bruit, saleté, vandalisme) et des crimes de toutes sortes (trafics, agressions, viols) ; Individuel : ■ sale type, voyou de banlieue (fin XXe, début XXIe)

↓ fréquence : 051 | registre ancien : 5 | registre moderne : 4

7806.jpg: 422x307, 25k (2016-01-07 21:40)
  • 1965 Il doit y en avoir, du beau monde, à Bordeaux ! J'espère bien que les Fritz vont embarquer toute cette racaille à destination des stalags !… Nous les innocents, pourquoi serions-nous seuls à manger de l'herbe ? source : 1965. La débâcle
  • 1999 Fin de la quarantaine, j'allais être intégré dans une cellule dans le quartier jeune. Même ici on parle en quartiers. La prison en possède trois. Le grand quartier où il y a que des papas, le quartier jeune où il y a que des racailles, et le quartier mineur où il y a que des Gremlins. source : 1999. Boumkoeur
  • 2015 Les Asiates, les putes, les Farangs, les racailles de nos banlieues françaises source : 2015. Phi Prob
  • 1935 les microbes s'attaqueraient au gratin comme à la racaille, tandis que les obus et le gaz moutarde ont une préférence nettement marquée pour le populo. source : 1935. Viande à brûler
  • 1999 Les seules [bastons] sont face à la « racaille » : ils viennent, ils cherchent la merde, et au bout d'un moment, on pète les plombs et on leur met une grosse branlée ; car si c'est pas nous, c'est eux qui nous la mettront ! je ne suis pas raciste, au contraire, mais ils dépassent trop les limites. source : 1999. Les filières produits psychotropes à partir des soirées de musique techno
  • 1929 Ceux-là, leur compte était bon. Ils paieraient pour les autres. Toute une racaille composée de poisses et de jolis barbeaux, les marlous de la zone, descendus de Barbès ou venus de Sébasto, chaussés d'espadrilles, la casquette enfoncée jusqu'aux yeux gluants de rimmel, avec des joues roses à barbettes et des lèvres trop rouges. source : 1929. Au Poiss' d'or
  • 2016 D'après P5, l'OCTRIS « ne [fait] pas dans le voyou de bas-étage », que P9 qualifie quant à lui de « racaille de cité » […] « Enfin voilà, on n'est pas sur de la racaille de cité ici. Donc c'est des gens avec qui on peut parler, c'est des gens qui comprennent, c'est des gens qui vont pas s'énerver, ou très peu, et qui vont pas nous invectiver. » source : 2016. Accessoires. L'invisibilisation des femmes dans les procédures pénales en matière de stupéfiants
  • 1993 Pendant des siècles, la population du faubourg Saint-Marcel fut unanimement considérée comme de la racaille source : 1993. Le gendarme des barrières
  • 1929 Le mauvais gibier, la racaille, tous ceux qui attendent l'occasion propice de faire un coup source : 1929. Je suis un geux
  • 1925 Un beau matin, les gendarmes étaient arrivés à Sableuse et avaient raflé toute cette «racaille» [grand nombre de misérables/mendiants] source : 1925. Mon curé chez les pauvres
  • 1963 nous avons été méprisés sur toute la ligne, notre joli Café était un bistrot infect, nos clients une racaille du peuple, etc. source : 1963. Les perles de Vénus
  • 1974 Comme j'accuse le brigadier de m'avoir mitraillé sans sommation, il me cloue le bec en répondant : –Pour la racaille comme toi, nos balles ne sont pas numérotées. source : 1974. Ancien détenu cherche emploi
  • 2006 La sémantique de Sarkozy a ainsi été testée. « On a par exemple constaté que le mot “racaille” fonctionnait », se réjouit Franck Louvrier. source : 2006. Place Beauvau - La face cachée de la police
  • 1915 Les notaires ? D'la racaille ! Des mecs qui prennent cent sous pour vous écrire deux lignes… source : 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard
  • 2012 Jérémy est une racaille, ne l'oublie pas. Ils ont piqué le contenu de la caisse pour faire croire à une affaire crapuleuse source : 2012. Des clous dans le coeur
  • 2011 Tout dépend de la personne à qui on a affaire. Ça tombe sous le sens. Quand ce sont des bourges, on ne leur parle pas de la même façon qu'à des poivrots ou des racailles. source : 2011. La nuit du vigile

<16 citation(s)>

Chronologie et sources

Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1791 1832 1832 1862 1890 1894 1902 1904 1914 1915 1915 1916 1925 1926 1929 1929 1932 1934 1935 1937 1945 1948 1949 1949 1952 1958 1963 1965 1972 1974 1979 1982 1985 1990 1993 1999 1999 2001 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2006 2011 2012 2015 2016 xxxx xxxx

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments