se gondoler

se gondoler (tableau rapide)
se gondoler Rire, se tordre de rire, rire aux éclats, rire et s'amuser énormément de quelque chose ; faire rire
synonyme rire, s'amuser
date 1887
fréquence 48

se gondoler

& se gondoler comme des serpentins en goguette ; se gondoler comme une baleine ; faire gondoler ; (gondoler)

Définition

Rire, se tordre de rire, rire aux éclats, rire et s'amuser énormément de quelque chose ; faire rire ANG : to laugh loudly

registre ancien : 8 registre moderne : 8

Synonyme : rire, s'amuser

6812.jpg: 700x462, 114k (19 août 2013 à 02h46)

Citations
1903 Vas ! Thérèse, vas Thérèse, vas ! / Exhibe tes papiers / Ça nous f'ra gondoler… source : 1903. Vas, Thérèse… !
1935 Laissez-moi me gondoler source : 1935. Moi, le Dab, souteneur !
1935 Il avait des idées sur l'amour qui me faisaient gondoler source : 1935. Moi, le Dab, souteneur !
xxxx Ell'se gondole comme une tonne / En automne source : xxxx. En toutes saisons, dans Répertoire de romances - chansons et chansonnettes appartenant à Louis Marguerite (mss)
2001 Rien que les noms les fait se gondoler source : 2001. Sale prof !
2011 Tous les types s'étaient gondolés. Il n'y avait que Cyrille qui ne trouvait pas ça drôle. source : 2011. La nuit du vigile
1903 elle m'a passé un petit paquet roulé et elle m'a dit : « Lis ça, tu te gondoleras comme une baleine. » Et le fait est que je me suis gondolée à en pisser dans la limace. source : 1903. Les enracinées

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

II. − Emploi pronom., au fig. et pop. Se tordre de rire. Nous n'avons rien du tout pour habiller Esther... Je me gondole intérieurement. Décidément Madame Clotilde n'a pas le sens du costume (Gyp, Souv. pte fille, t. 2, 1928, p. 166). Le compartiment, la jeune fille en noir y comprise, se gondolait (Triolet, Prem. accroc, 1945, p. 34). 2. 1881 pronom. arg. « se reposer » (Grison, Argot réel, Figaro, 23 nov. d'apr. G. Esnault ds Fr. mod. t. 16, p. 297 : Se gondoler, c'est se reposer, image empruntée au bois qui se gondole (...) ce que font également les lazzaroni couchés le ventre au soleil); 1887 « s'amuser » (Hogier-Grison, Monde où l'on vole, p. 303, ibid.); 1889 « rire à se tordre » (Fustier, Suppl. dict. Delvau, ibid.). (tlfi:gondoler) /

  • 1887, Hogier-Grison (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).