rouspétance

rouspétance (tableau rapide)
rouspétance Résistance, protestation, contestation, plainte, récrimination, révolte individuelle, indiscipline, menace, mauvaise humeur ; □ réclamer, se plaindre, discuter vivement ; faire du bruit (inanimé) ; se rebeller ; □ taisez-vous !, pas de contestation ; sans résistance ; (poser)
synonyme résistance, protestation, mauvaise volonté, plainte
date 1878
fréquence 48

rouspétance

& rouspetance ; faire de la rouspétance ; pas de rouspétance ; sans rouspétance

n.f.

Définition

Résistance, protestation, contestation, plainte, récrimination, révolte individuelle, indiscipline, menace, mauvaise humeur ; □ réclamer, se plaindre, discuter vivement ; faire du bruit (inanimé) ; se rebeller ; □ taisez-vous !, pas de contestation ; sans résistance ; (poser)

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Synonyme : résistance, protestation, mauvaise volonté, plainte Morphologie : -ance Famille : rouspet-

Citations
1935 Sachant la rouspétance vaine et périlleuse, je m'éloignai sans dire mot. source : 1935. Viande à brûler
1899 Il faisait une belle défense, que les agents appelaient « de la rouspétance » source : 1899. Les Mémoires de M. Goron – À travers le crime
1918 Si des fois y aurait des rouspétances […] source : 1918. Loin de la rifflette
1905 Mon vieux, ici, la rouspétance, c'est du cirage sur une plaque de ceinturon !… quand on n'est pas le plus fort ! source : 1905. Y'a du bon ! – scène militaire
1916 Je t'assure que mon froussard, malgré ses deux balles dans aux fesses, s'est ramassé aussi, et sans « rouspétance ». source : 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915
1915 Ici ! vilaine tête de Boche, et pas de rouspétance, tu sais, sans ça j'te mets quéqu'chose sur le coin d'la pêche, tu entends… source : 1915. Les poilus de la 9e
1953 Pas un geste et pas de rouspétance ! Tes mains, Simon… T'es bouclé comme un rat ! source : 1953. Allons z'enfants
1899 Au total, il me fit l'effet d'un assez bon diable, d'un de ces redresseurs de torts philosophiques, dont l'énergie de révolte a suffisante satisfaction pourvu qu'on les laisse faire, en paroles, de la « rouspétance ». source : 1899. Bistrouille et Jean Hiroux. Contes du Petit Pioupiou
1911 C'est pas [ce lit confortable] comme il y en a dans les meublés où les sommiers font de la rouspétance si on chahute de trop… source : 1911. Le journal à Nénesse
1903 Il s'est laissé faire sans rouspétance et une fois qu'on était dans la rue, il m'a fait empoigner par un agent. source : 1903. Les enracinées

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Rouspéter : résister en grommelant, proprement faire du pétard contre la rousse (SAINXIX)
  • De rouspéter (GR)
  • 1878 (GR) / 1878 Rigaud, Dict. jargon paris. (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).