nouba

nouba (tableau rapide)
nouba Fête ; fête débauchée ; événement heureux, expression de satisfaction ; □ faire la fête, se débaucher
synonyme fête, faire la fête, se débaucher
date 1897
fréquence 39

nouba

& c'est la nouba ; □ faire la nouba

n.f.

Définition

Fête ; fête débauchée ; événement heureux, expression de satisfaction ; □ faire la fête, se débaucher ALL : feiern, schwelgen, kneipen

registre ancien : 7 registre moderne : 6

Synonyme : fête, faire la fête, se débaucher Langue : Arabe

Citations
1925 Je sais ce que c'est que le restaurant et je dépense parfaitement une pièce – cent sous six francs par tête pour une petite nouba source : 1925. La bonne vie
1943 Bon sang, où êtes-vous allé chercher ces yeux de lapin russe ? […] –En faisant la nouba avec mon infirmière source : 1943. 120, rue de la Gare, dans Les enquêtes de Nestor Burma et les Nouveaux mystères de Paris
xxxx On a fait la nouba (titre, refrain) source : xxxx. On a fait la nouba
1922 À la Martinique, il y a le bal Doudou. Des quatre ou cinq jours de nouba, ça ne leur fait pas peur source : 1922. Le pot au noir
1918 Tout l' temps qu' t'as été malade à Rupt, ça n'a pas décessé : la tringle. On n'osait plus entrer nulle part ; on avait l'air de mendiants qu'a honte… V'là qu' tu nous r'viens, et d'un seul coup c'est la nouba. source : 1918. Au seuil des guitounes
1916 « Tu verras, c'est la grand nouba chez nous ! » En effet, c'est la nouba ! Képis et bonnets à poils s'entassent sous un vaste lustre à bougies […] Une terrible odeur de fauve emplit la pièce. source : 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915
1990 Vendredi soir, on va en boîte, on fait la nouba ou on s'envoie en l'air. source : 1990. L'étage des morts
1915 C'était la vie large et abondante, la vraie « nouba. » source : 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

  • Mot algérien (SAIN-TRANCH)
  • Arabe d'Algérie nuba « tour de rôle », désignant la musique que l'on jouait périodiquement et à tour de rôle devant les maisons des dignitaires (GR)
  • Emprunt à l'arabe (FrançoisPléiade)
  • mot des coloniaux : la nouba est musique des tirailleurs algériens (Laut1916)
  • La nouba, en arabe, désigne les musiques qui accompagnent toutes les fêtes arabes. C'est par suite d'une confusion qu'on dit faire la nouba, car l'expression correcte serait faire la bouba ; bouba veut dire fête, noce, désordre en arabe (Dech1918)
  • Mot algérien ; date d'au moins dix ans (erreur de Sainéan qui le croit nouveau) (Dauzat1917MdF)
  • mot algérien, au moins dix ans (erreur Sainéan) ; noubah est à l'origine la musico des turcos (Dauzat1918)
  • Fin XIXe ; 1897 : faire la nouba (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).