gober

gober (tableau rapide)
gober Aimer, être amoureux, être épris, avoir le béguin ; apprécier, estimer, avoir de la sympathie pour ; supporter ; s'aimer, s'apprécier ; apprécier de nouveau ; ≠ ne pas aimer
synonyme aimer, apprécier, être amoureux
date 1846
fréquence 47

gober

& gober qqun ; gober bien ; se gober ; regober ; ≠ ne pas gober

v.tr.

Définition

Aimer, être amoureux, être épris, avoir le béguin ; apprécier, estimer, avoir de la sympathie pour ; supporter ; s'aimer, s'apprécier ; apprécier de nouveau ; ≠ ne pas aimer ALL : lieben, schätzen

registre ancien : 8

Synonyme : aimer, apprécier, être amoureux

Citations
1932 Y aurait eu plein d'tués par sa faute. On la gob' pas ici la Germaine ! source : 1932. Le pourrissoir
1884 La môme ! je te gobe ! source : 1884. La casserole - Etudes d'argot, dans La Chair
1935 C'est qu'ils ne nous gobent pas, les jeunes. source : 1935. Viande à brûler
1954 J'suis snob, c'est vraiment l'seul défaut que j'gobe source : 1954. J'suis snob (I)
1886 mais vous êtes un gaillard que je gobe, un gaillard qui me va ! source : 1886. L'Insurgé (Jacques Vingtras - III)
1899 Je le gobais, fallait voir, et portant je n'étais pas heureuse ! source : 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre
1932 Céard y est traité de monsieur bien mis « que les femmes gobent » source : 1932. Zola
1888 Le brave garçon, en effet, ne laissait pas que de se gober quelque peu source : 1888. Le train de 8 h. 47
1880 Fiche-nous la paix, espèce de ratichon. Va prêcher ceux qui te gobent. Nous, nous ne te gobons pas ! source : 1880. Souvenirs d'un déporté - Étapes d'un forçat politique
1905 On ferait une bouchée de toi, avec un peu de colère !… C'est ça, que je te gobe… et t'es quand même un homme source : 1905. Le Tigre & Coqueliquot
1911 Nous avons causé. On s'est gobé tout de suite. source : 1911. Le journal à Nénesse
1911 Ah ! tout de même, c'était chic dans ce temps-là !… Il n'y en avait pas qui se gobaient comme nouzailles… source : 1911. Le journal à Nénesse
1911 « À la revoyance, ma vieille branche !… » Je le regobe de nouveau, Anatole… source : 1911. Le journal à Nénesse
1903 Tu ne saurais te figurer combien je le gobe. Il a l'air si désolé quand il parle ! source : 1903. Les enracinées

<14 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • 1846 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).