la boucler

la boucler (tableau rapide)
la boucler ■ Se taire, garder le silence, ne pas parler, garder un secret ; ■ se taire, ne rien objecter, ne pas protester, obéir, se soumettre ; □ faire taire ; □ tais-toi !
synonyme taire, se taire, faire taire
fréquence 74

la boucler

& se la boucler ; boucle-la ; boucler ça ; la boucler à ; boucle !

Définition

■ Se taire, garder le silence, ne pas parler, garder un secret ; ■ se taire, ne rien objecter, ne pas protester, obéir, se soumettre ; □ faire taire ; □ tais-toi !

registre ancien : 8 registre moderne : 7

Synonyme : taire, se taire, faire taire

5610.jpg: 442x650, 94k (12 août 2011 à 00h51) 5610_bouton_se_boutonner_bleu_la_boucler.jpg: 702x1054, 109k (01 avril 2017 à 17h22) 5610_cpa_boucler_livarot.jpg: 800x544, 121k (01 avril 2017 à 17h19) 5610_cpa_chanson_taisez_vous.jpg: 1020x680, 311k (01 avril 2017 à 17h19)

Citations
1955 –La sortie, vite. Et bouclez ça ou y aura du malheur. source : 1955. Mollo sur la joncaille
1976 À la maison c'étaient les hommes qui faisaient la loi : mon père et mes frères. Ma mère et moi, on avait juste le droit de la boucler. source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
1914 j'en ai marre de poireauter ici ! dit la fille. –Boucle, la gosse ! –Ben, ça m'esquinte, quoi !… On serait si chouette au pieu ! –Ah ! la ferme, que j'te dis !… source : 1914. L'exemple de "La Veuve", dans Racaille et parias
1965 C'est des acariâtres eux autres. J'ai dans l'idée que si tu leur manques de respect comme à nous, ils te la boucleront avec une mitraillette. source : 1965. La débâcle
1965 Et attention, il valait mieux la boucler, parce que vos gradés à vous [les Français], comparés aux nôtres [Polonais], ce sont des amis d'enfance ! Donc, je la boucle, et je sors de là sans dommage. J'y ai même appris le métier de jockey, vu que les chars d'assaut polonais fonctionnaient au crottin. source : 1965. La débâcle
1980 Je lui ai dit : boucle la, tu m'emmerdes avec tes salades source : 1980. L'auto-stoppeuse
1989 ils auraient pu la rassurer, ou se la boucler, et non ! il fallait qu'ils ouvrent leur grande gueule source : 1989. La vacation
1999 La renommé d'un garçon en centrale […] Elle se fait au début, chez le juge, quand tu ne balances pas tes associés, quand tu la boucles chez les condés, et quand tu assistes tes amis quand ils sont dans le besoin. source : 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand)
1953 Oui, dit Chalumot, boucle-la, Castelin. On n'est pas faits à ta petite voix mignonne, la nuit source : 1953. Allons z'enfants
1953 Tu peux rien dire à ça… J'te l'ai bouclée, pas vrai ? source : 1953. Allons z'enfants
1949 Tu vas la boucler sur ce que tu as vu, hein ? fis-je l'air méchant source : 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain
2011 mais pour l'instant je n'ai aucune preuve, alors je m'écrase, je la boucle. source : 2011. La nuit du vigile
1953 Vraiment rien à répondre à ce type qui me la boucle à chaque coup. source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

3. Pop. [L'obj. désigne la bouche] La fermer : 9. Eudore secoua sa figure pâle et sérieuse sous l'averse des quolibets scabreux. − Les gars, bouclez-les cinq minutes, vos grandes gueules. Barbusse, Le Feu,1916, p. 113. − [Avec ell. du compl.] La boucler. Se taire : 10. − Ceux qui ne sont pas de la compagnie n'ont qu'à la boucler, et d'une... Dorgelès, Les Croix de bois, 1919, p. 185. (tlfi:boucler) /

  • Sous-entendu : la gueule (BAU1920)
  • Calque de : la fermer (gb)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).