flan

flan (tableau rapide)
flan ■ Au hasard : à l'instinct, sans certitude, au jugé ; au hasard, sans chercher, à l'aventure ; ■ naturellement, sans façon ; faux? ; ■ minable ; bidon ; honnêtement ; ■ du faux, du chiqué, pour les apparences ; ■ au bluff ; ■ pas sérieux, mauvais, mal fait, faux, faible, stupide ; □ cambrioler au hasard
synonyme faux, bluff, hasard / au
date 1829
fréquence 40

flan

& au flan ; au flanc ; à la flan ; à la flanc ; aller à la flan ; du flan ; pas de flan ; □ travailler au pur flan

locution

Définition

■ Au hasard : à l'instinct, sans certitude, au jugé ; au hasard, sans chercher, à l'aventure ; ■ naturellement, sans façon ; faux? ; ■ minable ; bidon ; honnêtement ; ■ du faux, du chiqué, pour les apparences ; ■ au bluff ; ■ pas sérieux, mauvais, mal fait, faux, faible, stupide ; □ cambrioler au hasard IT : sorte ; a caso

registre ancien : 9 registre moderne : 8

Synonyme : faux, bluff, hasard / au Famille : au flan, à la flan

Citations
1912 Souvent les cambrioleurs opèrent en bandes. Ce sont de jeunes vauriens encore inexpérimentés et qui « travaillent au pur flan », c'est-à-dire au hasard. source : 1912. Les plaies sociales. La Pègre
1935 Moi, sûr et certain de toucher ce crack des cracks le dimanche, je vais à Longchamp le samedi, et je te colle 200 balles, au flan, sur une pouliche qui s'appelait La Finette, et qui gagne à 24 contre 1. source : 1935. Viande à brûler
1960 cette obligation de trouver un mec qui l'affranchisse, et pas au flan, casse son élan source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
1904 sans compter que les clients aimaient bien mieux les gens ramenés au flan et surtout le genre ouvrier source : 1904. La Maison Philibert
1952 Avec un coquard comme ça jamais la bande à Jimmy ne croira que c'était au flan et que t'es une balanceuse source : 1952. Une fille du tonnerre
1952 Je peux l'avoir au flan, au faux ordre source : 1952. Une fille du tonnerre
1937 Avec eux pas de flan ! pas de grimaces. Ça sera goupillé le premier jour ! Ils feront pas semblant ! source : 1937. Bagatelles pour un massacre
1937 Allez donc vous essayer, vous, prolétaire, tourneur, coiffeur, modiste, dactylo, barbouilleur quelconque, de gagner un peu votre croûte aux Etats-Unis !… en Angleterre, en Suède, en Hollande… comme ça, au flan… tout nature ! source : 1937. Bagatelles pour un massacre
1952 Je l'ai emmené dans un petit bar de lopes où j'étais entré au flan, un jour, au 17, de la rue de Maubeuge source : 1952. Mon taxi et moi
1998 Ceux qui tournent « au flan », sans cible prédéterminée, mais avec un matériel et des techniques hors de portée des amateurs source : 1998. Les combines des voleurs et comment s'en défendre
1957 À l'époque du mariage au flan, il s'est contenté de toucher son salaire source : 1957. Les eaux troubles de Javel
1957 Il a rendu service à un copain… sans nous le dire et il s'est fait poisser au flan source : 1957. Carnaval à cinq
1957 Alors l'idée de mésigue lui est venue… comme ça au flanc ? source : 1957. Carnaval à cinq
1990 il a fait devant mes yeux le geste […] de signer […]. Signer, contrats. Peut-être que c'était pas du flan. […] Peut-être que c'était vrai. source : 1990. L'étage des morts
1899 Une section a la spécialité de la voie publique. Les agents qui la composent vont à la flan (au hasard), dans les rues de Paris, flairant le voleur à la tire ou le voleur à l'étalage source : 1899. Les Mémoires de M. Goron - De l'invasion à l'anarchie
1922 C'est cependant vrai que t'as des beaux châsses, disait Marmouset ; j'avais dit ça au flan, mais c'est pas du boniment ! Elle fut désappointée qu'il eut dit ça au flan et fit : Ah ! source : 1922. Au Lion Tranquille
1974 J'ai sonné, comme cela, au flan, à la belle grille du jardin. source : 1974. Le roman d'un turfiste
1974 Je dis aux taxis que je devine les arrivées au flan […]. Adieu les origines ! source : 1974. Le roman d'un turfiste
1910 espèce d'explorateur à la flan, t'aurais le toupet de me disputer l'honneur de cette découverte polaire ? source : 1910. À la conquête du Pôle Nord, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)
1976 Y avait-il senti le fric ?… Pas spécialement ! Son job c'était de délourder pour triquer. […] il bossait au flan. Au flan. Tu trouves ou tu trouves pas. Rien de plus hasardeux ! source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<20 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

FLAN, subst. Populaire A.− [L'idée dominante est une idée de hasard] 1. Loc. adv. Au flan. Au hasard, sans préméditation. Synon. au petit bonheur. J'ai appelé [au téléphone] d'abord la mère Rouche, au flan. Pot ! elle a répondu (Simonin, Touchez pas au grisbi,1953, p. 69). 2. Loc. adj. À la flan. Qui se laisse guider par le hasard. La première [variété de cambrioleurs] est celle des cambrioleurs à la flan (voleurs de chambres au hasard), qui s'introduisent dans les maisons, sans avoir auparavant jeté leur dévolu (...). Le métier de cambrioleur à la flan est très chanceux (Vidocq, Mém.,t. 4, 1828-29, p. 84). B.− [L'idée dominante est une idée d'amateurisme, de manque de soin] 1. Loc. adj. À la flan. Qui ne peut être pris au sérieux. Synon. à la noix. Raconter une histoire à la flan. Un type tarte qui lui donnait des conseils à la flan (Queneau, Exerc. style,1947, p. 173). Le docteur Fanerges, un médecin à la flan (Arnoux, Solde,1958, p. 21): Dans les commencements, il affectait d'articuler le nom de M. Chalgrin en l'estropiant; maintenant, il ne le prononce même plus, il dit : « ce monsieur » ou même « le biologiste amateur » ou encore « notre rationaliste à la flan... ». Rohner parle de Chalgrin avec un mépris outrageant... Duhamel, Maîtres,1937, p. 179. 3. P. ext., loc. verb. C'est du flan. Ce n'est pas sérieux, c'est une plaisanterie. « Alors, c'était du flan? » « Quoi »? « Quand tu m'as dit de sauter, c'était du flan? » (Sartre, Mort ds âme,1949, p. 284). a) En partic. [En parlant d'un objet concr.] Ce qui est sans valeur. C'est du vrai caoutchouc! du vrai! pas du flan!... t'as pas idée comme c'est solide... (Céline, Mort à crédit,1936, p. 562). b) Interj. Du flan! [Réponse négative ironique] Tu plaisantes ! Synon. des clous, des navets (vx), des nèfles.Frédéric ne pouvait souffrir, non plus, la répétition de ses mots bêtes, tels que : « du flan! ... » (Flaub., Éduc. sent.,t. 2, 1869, p. 204).Comme quoi « du flan! des navets! » ne sont pas une invention du XIXe siècle (Goncourt, Journal,1848, p. 35). C.− Loc. verb., arg. [L'idée dominante est une idée de régularité, de loyauté] Donner, jouer du flan. Jouer honnêtement, sans tricher. [Un tricheur] dira à un autre qui est en banque : « Donne du « flan » [,] des tocquards viennent d'enquiller ! » Cela veut dire : « Joue honnêtement [,] des gens méfiants viennent d'entrer » (Hogier-Grison, Le Monde où l'on triche,1re série, 1886, p. 122). Prononc. : [flɑ ̃]. Homon. flanc. Étymol. et Hist. 1. a) 1828-29 cambrioleurs à la flan « qui cambriolent au hasard » (Vidocq, Mém., t. 4, p. 84); b) 1898 au flan « au hasard » (Esn.); 2. a) 1835 jouer du flan « jouer sans tricher » (Raspail ds Le Réformateur, 20 sept.); b) 1843 du flan(c) « sorte de refus, de défi ironique » (Dupeuty, Cormon, Les Cuis. paris. III, 3 ds Quem. DDL t. 2); 3. 1894 à la flan « sans valeur » (Sain. Lang. par., pp. 97-98). Mot d'orig. incertaine. Le FEW t. 15, 2, p. 133a range ces expr. sous le germ. *flado, comme flan1« disque destiné à recevoir une empreinte par pression », à la suite de comme deux ronds de flan (1892), sans expliquer le rapport sém. entre les deux. Sain. Lang. par. propose pour 1 une abrév. de à la flanquette (v. franquette) et voit dans 2 un emploi de flan « pâtisserie », alors que ce rapprochement est plus prob. secondaire. STAT. − Flan1 et 2. Fréq. abs. littér. : 48. BBG. − Quem. DDL t. 15. (tlfi:flan) /

flan, à la flan : à l'aventure, sans chercher, cad à la flanquette qui vient de franquette cad franchement (franche>flanche) (SAINXIX) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).