languefrancaise.net

définition : casse-croûte (depuis 1898)

casse-croûte
Repas rapide, frugal, collation (d'abord pour les classes populaires) ; sandwich, repas de pique-nique ; moment du repas ; (type de gros biscuit (prison))

casse-croûte & □ manger un casse-croûte ; □ pause casse-croûte (1898) #nom masc.

Repas rapide, frugal, collation (d'abord pour les classes populaires) ; sandwich, repas de pique-nique ; moment du repas ; (type de gros biscuit (prison))

  • synonyme : nourriture, repas
  • usage : ouvrier
  • famille : croûte
  • index : Casse-croute
  • datation : 1898 (mais : « instrument pour casser les croûtes de pain, à l'usage des vieillards » : 1803) (GR, TLFi) /

↓ fréquence : 059 | registre ancien : 5 | registre moderne : 5

26554_casse_croute_vigneron.jpg: 800x511, 104k (2017-09-03 14:43) 26554_cpa_casse_croute_auvergne_pittoresque.jpg: 800x589, 126k (2017-07-03 23:23)
Citations
  • 1988 Mais à l'époque, avec cinq francs on pouvait faire plusieurs modestes casse-croûte, du genre de celui que je prenais souvent chez une charcutière de la rue Marcadet. source : 1988. La vache enragée
  • 1943 Sur la tablette latérale que nous avions dressée, parmi les croûtons de pains, reliefs de nombreux casse-croûte dont nous avions ponctué le voyage, deux paquets de tabac étaient disposés, dans lesquels je puisais indifféremment source : 1943. 120, rue de la Gare, dans Les enquêtes de Nestor Burma et les Nouveaux mystères de Paris
  • 1904 Dégouttants de pluie sous le caban de toile cirée, le fouet pendu à l'épaule, le couffin du casse-croûte à la main, les hommes boueux traînaient lourdement leurs bottes source : 1904. Pepete le bien-aimé
  • 1904 évoquait avec mélancolie les « casse-croûtes » d'autrefois, ces maigres repas assaisonnés par le vent de la mer, que l'on absorbe au large, entre deux manoeuvres et qu'il estimait bien supérieurs, aux plus pantagruéliques bombances de la terre ferme source : 1904. Pepete le bien-aimé
  • 1915 Au bout d'une heure, halte ; faisceaux ; casse-croûte. source : 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard
  • 1978 La chaîne s'arrête. Les ouvriers sortent des casse-croûtes. « La pause », me dit Mouloud, « il est huit heures et quart ». source : 1978. L'établi
  • 1978 On pose dans un coin le casse-croûte enveloppé dans du papier journal, parfois (les Français les plus âgés) la gamelle grise que la femme a bourré de boeuf aux carottes. source : 1978. L'établi
  • 1978 Trois heures quinze. Pause casse-croûte. Chacun s'affale. Il doit bien faire trente degrés. source : 1978. L'établi
  • 1962 la fille d'étage m'a remis de sa part une tablette de chocolat et plusieurs gros biscuits, ces « casse-croûte » de cantine, analogues aux biscuits de soldat et tout aussi bourratifs. source : 1962. Bibiche

<9 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1898. Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Merci.

1904 1915 1916 1918 1918 1914 1927 1935 1935 1937 1939 1941 1943 1943 1945 1945 1947 1948 1948 1950 1952 1953 1953 1953 1953 1954 1955 1957 1959 1960 1960 1962 1964 1965 1967 1966 1969 1974 1977 1978 1979 1980 1982 1982 1987 1988 1988 1993 1994 1997 1998 1999 2001 2002 2004 2006 2011 2012 2015

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments