Définition de : barouf

barouf & baroufle ; du barouffle ; □ faire du barouf / barouffe / barouff / baroufle ; □ quel barouf ! ; □ baroufle à fond de cale n.m.

Définition

Bruit, grand bruit, vacarme, agitation ; bombardement ; tapage, scandale

ANG : noise, uproar
fréquence : 042
registre ancien : 8 registre moderne : 8

synonyme : bruit, vacarme, tapage, faire du scandale, protester

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1861.

1904 1907 1910 1915 1915 1915 1915 1916 1916 1917 1917 1918 1919 1920 1924 1926 1930 1938 1943 1946 1949 1951 1952 1953 1955 1955 1955 1955 1956 1957 1957 1957 1960 1960 1981 1990 1990 1995 2002 2008 2012 2015

2645_quel_barouffe_pour_un_paquet_de_perlot.jpg: 396x600, 227k (08 décembre 2017 à 01h09)

Citations

  • 1957 le sol est bien à six mètres en-dessous. Je peux évidemment essayer de me balancer du balcon et de sauter sur le ciment, mais ça va faire du baroufe et en moins de jouge je vais déguster une pleine boite de valdas dans le buffet. source : 1957?. Dix ans de frigo
  • 1957 À cet instant, un barouf épouvantable, en provenance du fond, fit sursauter tout le monde source : 1957. Du riffifi chez les femmes
  • 1924 C'est vous qui faisiez tant de baroufl au départ ? source : 1924. Dante n'avait rien vu
  • 1904 le jour où Mme Philibert se verra cocue, il y en aura du branlebas sur le pont. –Et du baroufle à fond de cale source : 1904. La Maison Philibert
  • 1910 Ah !… Mille protocoles !… Je vais faire du baroufle en rentrant ! source : 1910. Contes de l'étape
  • 1917 Voilà deux fois que j'envoie prévenir ; c'est comme si je chantais. Je vais moi-même au poste de commandement, et je fais du barouf jusqu'à ce que nos canons nous foutent la paix !» source : 1917. Nuits de guerre (Hauts de Meuse)
  • 1915 En v'là du « barouffle », murmure Jollivet… Dirait-on pas qu'il est chez lui, ici ? Attends un peu, on va l'calmer, l'citoyen… source : 1915. Les poilus de la 9e
  • 1990 Les gardiens « aménagés » (je rappelle qu'il s'agit de fonctionnaires blessés en service qui se voient confier des tâches administratives) téléphonent à mon domicile pour me prévenir que les Anglais font un barouf du tonnerre source : 1990. Pickpockets ! Vingt ans de flagrant délit : un flic parle
  • 2012 La presse a sorti l'affaire Stark, et l'histoire du sida est en filigrane, fit Bardet, contrarié. Ça fait du barouf. Le Proc est furieux. source : 2012. Des clous dans le coeur

<9 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Du marseillais baroufo : altercation, rixe, gourmade (SAINXIX)
  • Provincialisme marseillais (de l'ital. baruffa) (SAIN-TRANCH)
  • De l'ital. baruffa « procès, querelle », ou (Guiraud) du rad. bar- « opposition » (→ Barder), et roufler, houfler, mots dial. d'orig. onomatopéique exprimant l'idée de « bousculade, bagarre » (GR)
  • Vient de l'italien baruffa, altercation. (Dech1918)
  • onomatopée (Laut1916)
  • 1861 (mais : baroufa « dispute », 1830, mot du sabir algérien) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).