Définition de : job

  • job
    • Emploi (parfois avec idée de peu d'intérêt, de provisoire, de temporaire), petit boulot, mission, tâche, travail ; □ avoir un emploi, travailler ; □ trouver un emploi ; □ chercher un emploi ; □ finir son travail, achever sa mission
    • fréquence : 050
    • id : 16422

job & petit job ; job d'été ; avoir un job ; trouver un job ; décrocher un job ; chercher un job ; finir le job n.m.

Définition

Emploi (parfois avec idée de peu d'intérêt, de provisoire, de temporaire), petit boulot, mission, tâche, travail ; □ avoir un emploi, travailler ; □ trouver un emploi ; □ chercher un emploi ; □ finir son travail, achever sa mission

fréquence : 050
registre moderne : 3

synonyme : travail, emploi, métier, profession

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1893.

1947 1949 1949 1950 1952 1953 1954 1956 1957 1957 1963 1966 1971 1971 1972 1972 1973 1974 1976 1976 1977 1978 1978 1979 1979 1979 1981 1982 1985 1986 1987 1990 1992 1993 1994 1998 1999 1999 2000 2002 2003 2003 2003 2005 2006 2007 2007 2008 2011 2013

Citations

  • 1976 Moi, j'ai quelquefois des difficultés pour trouver le fric, au début du mois. Ça dépend surtout si j'ai un job. Job ou pas job, la communauté ne peut pas se permettre de faire crédit. Il faut donc trouver une solution. source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
  • 1957 Il dit qu'il peut me trouver du gros job avec le nouveau truc dès que ce sera réorganisé. source : 1957?. Dix ans de frigo
  • 2013 J'oubliais Gros Fion, inutile de vous expliquer l'origine de son surnom… En tout cas, c'est grâce à son entregent que j'enquille avec Béa, présente alors que je la besogne par l'entrée de service. Pas bégueule, Béa me passe ensuite les godes pour finir le travail. source : 2013. Moi Dodo la Saumure
  • 1973 j'ai pu me débrouiller les premières semaines en faisant tous les métiers : serveur dans un café du port, portefaix, vendeur de journaux, enfin des petits jobs sans intérêt source : 1973. Un échappé de la carlingue
  • 1952 Un jour, donc, le grand Roger à qui l'on avait retiré ses papiers à la suite d'un coup d'arnaque un peu trop violent se trouva en perdition, sans le moindre job source : 1952. Mon taxi et moi
  • 1986 un des meilleurs amis de mon père, m'a trouvé un travail de bureau à Paris dans une compagnie d'assurances dont le siège social était à la Défense. C'était un job relativement intéressant, qui me permettait de redémarrer à Paris. source : 1986. Rue Saint-Denis. Rites, personnages et secrets du quartier le plus chaud de Paris
  • 1978 Tu es décorateur de métier ? –Non, pas de métier. J'ai trouvé un petit job complémentaire qui deviendra peut-être… source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine
  • 2007 Il fallait aller en Amérique, et dire à Bush : « Écoutez, finissons le job en Afghanistan ensemble avant d'ouvrir un autre front ! […] » source : 2007. La défaite en chantant (Conversations avec Dominique de Montvalon)

<8 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Angl. job, proprt « besogne, travail de peu d'importance » (GR) /

  • Attestation isolée, 1819, dans un contexte angl. ; répandu fin XIXe (1893, Claudel) et surtout v. 1949 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.