languefrancaise.net

définition de : clou – depuis 1823 avec Bob, dictionnaire d'argot

clou
Mont-de-piété ; □ engager au mont-de-piété ; □ sortir du mont-de-piété ; □ (par plaisanterie, à propos d'un enfant) mettre aux enfants trouvés (d'un bébé) ; □ le mont-de-piété de la rue des Blancs-Manteaux dont tous les autres monts-de-piété ne sont que des succursales

clou & au clou ; □ être au clou ; accrocher au clou ; coller au clou ; mettre au clou ; porter au clou ; engager au clou ; ficher au clou ; □ sortir du clou ; □ grand clou (1823) #nom masc.

Mont-de-piété ; □ engager au mont-de-piété ; □ sortir du mont-de-piété ; □ (par plaisanterie, à propos d'un enfant) mettre aux enfants trouvés (d'un bébé) ; □ le mont-de-piété de la rue des Blancs-Manteaux dont tous les autres monts-de-piété ne sont que des succursales

synonyme mont-de-piété
index Clou
datation 1823 || ◊ Mont-de-piété, poissard, 1823 ; mettre au clou, mettre aux Enfants-Trouvés, pop., 1870 (DHAF)
fréquence 049
registre ancien 7
registre actuel 5
liens GLGallicaHathiArchiveULB
historique dernière modification le 2024-01-18 20:09 (+0) r11 (diff)
Citations
  • 1883 C'est le propriétaire […] qui va au clou porter sa montre ou ses marchandises source : 1883. Le Tableau de Paris
  • 1953 Dans la vie on est peau de balle quand notre coeur est au clou source : 1953. La goualante du pauvre Jean
  • 1925 j'ai fichu tout ça au clou source : 1925. Mon anisette
  • 1870 une autre maison qu'il avait fréquentée dans le temps, même qu'il avait fait un enfant à la bonne. Nous lui demandâmes ce qu'il avait fait de cet enfant. « Je ne sais, je crois qu'elle l'a mis au clou (1). » [(1) Enfants trouvés.] source : 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être
  • 1884 Tatave, qui, en garçon rangé et prudent, n'avait l'oeil nulle part et répugnait à se le faire ouvrir, dut songer à ses expédients ordinaires source : 1884. Le Boul' Mich'
  • 1911 Si ça t'coure [sic] trop de ne pas avoir un peu de ferraille, j'vais aller fiche au clou mon tire-mirettes et mon sautoir… source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1882 Même il lui arrivait, ayant fait porter au clou sa dernière nippe, d'être obligé de passer des trois ou quatre jours chez lui, sans pouvoir sortir, enveloppé dans des couvertures de son lit source : 1882. Zola. Notes d'un ami
  • 1851 Tiens !… un habit !… celui de mon oncle qu'on aura apporté… Ah ! il est très-bien… des boutons d'or !… Une idée ! si je le mettais au clou !… pour un jour ou deux… il y a justement un mont-de-piété dans la maison… source : 1851. En manches de chemise
  • 1870 pas de quoi acheter du lait pour son tout petit, et pas seulement un paletot à mettre au clou (1). [(1) Le clou, le mont de piété, cette institution où l'ou rend service à si bon marché.] source : 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être
  • 1930 Voyez, mes jolies, pour la circonstance, j'ai sorti mes joyaux du Clou. source : 1930. Le bal des folles

<10 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Date à battre : 1823

◊ Mont-de-piété, poissard, 1823 ; mettre au clou, mettre aux Enfants-Trouvés, pop., 1870 (DHAF)

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1823 1836 1847 1851 1854 1859 1866 1866 1866 1870 1875 1877 1881 1882 1883 1884 1885 1887 1891 1894 1896 1899 1899 1897 1900 1901 1901 1901 1903 1904 1907 1908 1910 1911 1911 1911 1917 1917 1920 1925 1926 1927 1930 1930 1951 1953 1955 1974 1981 2001

Compléments