Définition de : clou

clou & au clou ; □ être au clou ; mettre au clou ; porter au clou ; engager au clou ; ficher au clou ; □ sortir du clou n.m.

Définition

Mont-de-piété ; □ engager au mont-de-piété ; □ sortir du mont-de-piété

ALL : Leihhaus
fréquence : 046
registre ancien : 7 registre moderne : 5

synonyme : mont-de-piété, prêteur sur gages

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1823.

1836 1847 1851 1854 1859 1866 1870 1875 1881 1882 1883 1884 1891 1891 1892 1894 1896 1899 1899 1900 1900 1901 1901 1901 1903 1904 1907 1908 1910 1911 1911 1911 1917 1917 1920 1925 1926 1927 1930 1930 1951 1953 1955 1974 1981 2001

Citations

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Pop. Mont-de-piété. Mettre au clou. Mettre en gage au mont-de-piété. Il chercha dans la pauvreté de ses nippes et le vide de ses meubles : rien, il ne restait plus rien dont le clou eût voulu (E. et J. de Goncourt, Manette Salomon, 1867, p. 119): 7. Gervaise aurait bazardé la maison ; elle était prise de la rage du clou, elle se serait tondu la tête, si on avait voulu lui prêter sur ses cheveux. Zola, L'Assommoir, 1877, p. 645. 4. 1823 « mont-de-piété » [parce que les objets mis en gage étaient accrochés à des clous] (lang. poissard d'apr. Esn.); 1833 (L. Vidal, J. Delmart, La Caserne, p. 343) (tlfi:clou) /

  • Le gage y est cloué, ou suspendu (AYN)
  • Où l'on accroche les objets gagés (GR)
  • 1823 (DHAF, TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.