se farcir

se farcir (tableau rapide)
se farcir ■ Supporter, faire (qqchose ou qqun de désagréable, de pénible, ce qui est une corvée, un temps de prison, etc.) ; supporter qqun ; ■ consommer (boisson, etc.) ; ■ s'offrir ; se faire ; profiter, s'offrir (qchose de bon) ; ■ se faire qqun (lui faire mal, lui faire du tort) ; □ de qqun (ou qqchose) de pénible
synonyme tuer, assassiner, subir (temps, coups, etc.), boire, offrir à boire
fréquence 46

se farcir

& se farcir qqchose ; se farcir qqun ; □ il faut se le farcir

Définition

■ Supporter, faire (qqchose ou qqun de désagréable, de pénible, ce qui est une corvée, un temps de prison, etc.) ; supporter qqun ; ■ consommer (boisson, etc.) ; ■ s'offrir ; se faire ; profiter, s'offrir (qchose de bon) ; ■ se faire qqun (lui faire mal, lui faire du tort) ; □ de qqun (ou qqchose) de pénible

registre ancien : 7 registre moderne : 6

Synonyme : tuer, assassiner, subir (temps, coups, etc.), boire, offrir à boire

Citations
1972 Un bon rapport, et le « Julot » était marron et se farcissait ses six mois de prison en correctionnelle source : 1972. Dossiers secrets de la Brigade Mondaine
1993 Inutile de préciser que ces règlements, je « me les suis farcis » avec enthousiasme et que, en peu de temps, je me trouvai prêt à affronter n'importe quel questionnaire source : 1993. Et l'expresso remplaça la bistouille
1961 Tu ne sais pas qu'il a eu une histoire avec des petites mômes et qu'il s'est farci trois ans de ballon ? source : 1961. Des fruits, des fleurs et du plomb
1954 Parce que mon Sulpice, il était bien gentil, mais il fallait se le farcir source : 1954. L'Aristo chez les tricheurs
2003 Au bled, il faut se farcir leur mentalité source : 2003. Dans l'enfer des tournantes
1955 C'est pas parce que je me suis laissée aller avec Monsieur que tu vas faire la loi, d'autant que comme micheton y a mieux à se farcir source : 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra
1981 Eh bien, va falloir se le farcir toute la soirée celui-là ! source : 1981. Votez Rocky
1971 Il n'est pas marrant ce Jésus-Christ, il faut se le farcir, il y a toujours quelque chose qui ne va pas ! source : 1971. Histoire de Michèle
1949 qu'est-ce qu'elle se farcissait, la poupée, pas possible, elle tenait le coup mieux que beaucoup de mecs source : 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain
1987 par la grâce […] d'un juge d'instruction tout émoustillé à l'idée de se « farcir un journaliste », je me suis retrouvé incarcéré. source : 1987. Voyage à l'intérieur des prisons - Témoignage
1976 s'ils montaient tout droit à travers la pâture, il était même envisageable que Carlo pût se les farcir au pistolet source : 1976. Le petit bleu de la côte Ouest (Trois hommes à abattre)
1975 Mais explique-moi pourquoi ils auraient tellement envie, ici, de se farcir [détruire avec un missile] un hélico de la CICS et deux camarades en plus source : 1975. Les canards de Ca Mao
1965 on bouffe bien, chaque fois qu'une affaire tourne à notre avantage ! Si on réussit, on se farcit les spécialités les meilleures des pays où l'on se trouve. source : 1965. Le Tigre entre en piste
1976 Super-brave mais pas veinard. Après s'être farci onze piges de ratière pour un nombre incalculable de braquages sérieux et lucratifs, il était sorti ruiné, sa femme ayant profité de son absence pour liquider le cabinet d'assurances dont il s'était rendu propriétaire. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<14 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).