espion, espionnage, renseignement

Argot de : espion, espionnage, renseignement

Trier par date | alphabétique | fréquence

  1. boîte aux lettres boîte à lettres (017)
    Personne qui fait l'intermédiaire pour l'échange du courrier, dans la transmission des informations (secrètement ou officiellement) ; contact (services secrets), qui reçoit les courriers (espionnage)
  2. noyauter (011)
    Infiltrer un groupe, une institution, etc. pour l'espionner, le manoeuvrer, etc.
  3. taupe (008)
    Espion infiltré, informateur infiltré (qui ferait sortir des informations confidentielles)
  4. 1937cinquième colonne 5e colonne (006)
    Traître à l'intérieur du pays, qui collabore avec l'ennemi ou avec l'occupant, espion
  5. boîte à lettres morte boîte aux lettres morte (004)
    Système de communication pour espion, endroit où un agent retrouve son contact, dépose ses informations, cachette dans un endroit déterminé, endroit précis convenu d'avance pour signalier qu'un message l'attend ailleurs
  6. clandestin (001)
    Espion, informateur non officiel infiltré
  7. souche (001)
    Individu de base d'un réseau (espionnage)
  8. grandes oreilles (001)
    Système d'écoute technologique, d'espionnage
  9. illégal (001)
    Espion sans couverture diplomatique
  10. biper (001)
    Espionner, suivre à l'aide d'un bip (appareil de localisation, mouchard)
  11. Karus (001)
    Espions du KGB