graffiti

Quatre murailles bien noires, sur lesquelles l'ennui et la douleur gravèrent de sévères maximes, et l'ineptie de dégoûtantes images. (1794. Les souvenirs d'un jeune prisonnier, ou Mémoires sur les prisons de la Force et du Plessis)

c'est encore toute une gamme variée de « mots de passe » qui agrémente ces parois qui seraient sinistres si des graffitistes distingués n'avaient jugé bon d'y affirmer leurs préférences politiques ou anatomiques. Et, ma foi, le temps passe à déchiffrer ces hiéroglyphes qui auront peut-être un jour le Champollions qu'ils méritent…(1947. Fresnes. Reportage d'un témoin)

graffiti_pourrisoir.jpg: 1526x1032, 302k (16 septembre 2015 à 05h54)

Argot de : graffiti

Trier par date | alphabétique | fréquence

  1. mort aux vaches ! mort aux vaches ; mort aux vaches et à bas la chiourme ; mort aux vaches et aux bourriques ; mort aux vaches, on les pendra, les bourriques (028)
    Slogan c/ police et forces de l'ordre ; cri de l'insoumission c/ autorité (police, militaire, etc.) ; expression contre autorités ; formule contre les juges et les policiers ; à mort les hommes de la police ! ; > cri de menace (c/ homosexuel) ; motif de tatouage ; motif de graffiti
  2. M. A. V. (003)
    Mort aux vaches (insulte contre la police, souvent en graffiti)
  3. vive les apaches de la Bastoche (001)
    Graffiti de cellule (Eysses)
  4. M.A.T. (001)
    Graffiti de prison : mort aux tantes
  5. B. A. A. (001)
    Bonjour aux amis