Définition de : boîte aux lettres

  • boîte aux lettres

boîte aux lettres & boîte à lettres

Définition

Personne qui fait l'intermédiaire pour l'échange du courrier, dans la transmission des informations (secrètement ou officiellement) ; contact (services secrets), qui reçoit les courriers (espionnage)

fréquence : 018
registre moderne : 6

synonyme : espion, agent secret, espionnage usage : espion, espionnage, renseignement

Chronologie

1893 1899 1943 1944 1949 1949 1954 1954 1957 1960 1963 1964 1970 1970 1975 1976 1990 2003

Citations

  • 1954 Il s'était attendu à trouver un lieu de rencontre de la bande, ou « une boîte aux lettres », avec, à l'occasion, un tenancier qui, sans vraiment connaître les agissements de ses clients, eût été néanmoins une sorte de complice moral ! source : 1954. René la Brème perd la tête
  • 1960 L'adresse de ta boîte aux lettres ? Vite ! source : 1960. Les Centurions
  • 1949 Les « boîtes aux lettres » servaient principalement en cas de rupture de contact par suite d'arrestations nombreuses désorganisant le Parti clandestin. Néanmoins, les militants s'en servaient le moins possible, puisque en temps ordinaire, ils avaient des contacts nombreux et fréquents et qu'ils appliquaient le slogan : « N'écrivez jamais ». source : 1949. Les révélations d'un inspecteur des Brigades spéciales anticommunistes
  • 1949 Toutes ses « liaisons » ayant été arrêtées, Grandcoing reprend contact avec le Parti Communiste par le moyen d'une boîte à lettres (un bistrot dans le 18e). source : 1949. Les révélations d'un inspecteur des Brigades spéciales anticommunistes
  • 1899 Il y en avait une [couturière] dans le quartier Saint-Georges qu'on appelait la « boîte aux lettres », et qui gagna ainsi honorablement une dot honnête source : 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - Les industries de l'amour
  • 1957 D'irréfutables documents trouvés ici-même nous ont appris également qu'elle servait de boîte aux lettres à certaines organisations en relations avec les rebelles d'Algérie source : 1957. Les eaux troubles de Javel
  • 1954 Maintenant qu'il a l'adresse d'ici, de la Centrale et de vos « boîtes à lettres » il veut faire piquer tout le système à la fois, et s'en charger lui-même pour palper la grosse prime. Vous parlez d'une salope ! source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
  • 1893 Les vrais boulevardiers connaissent la femme boîte aux lettres qui fait une si belle concurrence à la poste restante source : 1893. Paris qui mendie - Mal et remède
  • 1964 Nick ne s'était pas trompé, le correspondant qu'elle avait eu au bout du fil n'était autre qu'une boîte à lettres classique : sitôt la communication reçue, il avait couru prévenir ses amis source : 1964. Panique à Zanzibar
  • 1963 La boutique du fleuriste […] était ce que ces gonzes-là appellent une « boîte aux lettres » ; ils transmettaient les documents photocopiés leur parvenant en les dissimulant au centre d'une couronne source : 1963. Cap pour "Gemini"
  • 1944 j'ai été embauché au ministère du Travail. Quand celui-ci est remonté à Paris, je suis resté à Vichy, avec une dactylo. Je ne servais plus que de boîte aux lettres. source : 1944. Dans les prisons de la milice - Un mois au château des Brosses

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Cité dans (GR), non daté /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.