Définition de : cancan

cancan (tableau rapide)
cancan Bavardage, racontar, clabauderie, commérage, rumeur, ragot, médisance, indiscrétion ; faire un scandale, se plaindre, colporter des médisances, des ragots de concierge
synonyme médisance, calomnie, critique
date 1554
fréquence 037

cancan

& cancans ; faire des cancans ; faire un cancan

n.m.

Définition

Bavardage, racontar, clabauderie, commérage, rumeur, ragot, médisance, indiscrétion ; faire un scandale, se plaindre, colporter des médisances, des ragots de concierge

registre ancien : 4 registre moderne : 4

Synonyme : médisance, calomnie, critique Langue : Latin

Citations
1886 ses bonnes amies prirent ce bruit pour un cancan source : 1886. Paris oublié / edit
1937 de la médisance absolue, fanatique, maximum, du ragot forcené, plus mesquin, du cancan délirant, de l'aliénation dénigrante, du jugement bas plus bas encore source : 1937. Bagatelles pour un massacre / edit
1937 La vieillesse c'est tout féminin, ça se déglingue, ça se débroquille, ça se débine tout en cancans source : 1937. Bagatelles pour un massacre / edit
1904 À demi-voix, on se répétait les cancans venimeux qui couraient sur tel et telle source : 1904. La jungle de Paris / edit
1899 les signalements n'ont aucune valeur au point de vue de la police et les cancans des bonnes femmes du quartier ne servent d'ordinaire qu'à fournir de bons arguments aux avocats malins source : 1899. Les Mémoires de M. Goron – À travers le crime / edit
1829 Ah ! les gueusards, s'écria-t-il, c'est donc comme ça qui nous récompensent !… ah ! si j'en réchappe j'férai un fameux cancan ! source : 1829. Mémoires d'un forçat ou Vidocq dévoilé (tome troisième) / edit
1890 les potins et les cancans, vois-tu, je men fiche comme de Colin-Tampon source : 1890. Biribi / edit
1889 Paris a beau être une grande ville, cela ne l'empêche pas d'avoir ses cancans, comme le plus petit chef-lieu de canton. Chaque quartier n'est-il pas une ville à part où on se connaît, où on voisine absolument comme dans un hameau de province ? source : 1889. L'ami du commissaire / edit

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Lat. quanquam «quoique», avec l'anc. prononc., conjonction souvent employée dans les débats d'école (GR)
  • quanquan de collège, 1554 ; collectif, « grand bruit à propos de quelque chose », v. 1640 ; cancan : 1821 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

créer 9824 +Bob +Move +Régénérer

  • 178333 Il boit ses canons de rouge au bar avec les copains de l'usine, et il dit en regardant son verre : oh ! celui-là, c'est du bon, c'est du douze chevaux !
  • 178332 Il y a, au C.J.D., un surveillant que les détenus appellent « Chebani ». Ça veut dire « le vieux » en arabe.
  • 178331 X, quand il n'est pas en taule, « bouffe des codes, jusqu'à se faire dégueuler » […] Les codes, c'est les comprimés de Néocodion qu'on ingurgite en quantités phénoménales
  • 178330 Que battre une affaire, c'est organiser tout un rantanplan de mensonge autour d'un mauvais coup dont on est accusé. (On bat son affaire devant le juge, devant les flics,
  • 178329 une garetsie n'est pas une « maladie tropicale […] », mais tout bonnement une cigarette.
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :