bicher

bicher (tableau rapide)
bicher Aller bien, convenir, aller comme prévu ; □ pouvoir aller, être satisfaisant ; □ plaire, faire envie ; ■ ça va !, ça va?, ça marche ! ; ■ être content, satisfait, apprécier, jouir, jubiler ; ■ oui, d'accord ; s'accorder avec qqun ; ■ ça prend, ça mord (pêche à la ligne, dupe) ; ≠ ne pas aller bien, ne pas convenir ; ne pas plaire
synonyme oui, bien sûr, évidemment, réponse affirmative, convenir, accord, être d'accord, accepter, aller bien
date 1844
fréquence 42

bicher

& □ pouvoir bicher ; □ faire bicher ; ■ ça biche ! ; ça biche ? ; ≠ ça ne biche pas ; ne pas bicher ; ne pas faire bicher

Définition

Aller bien, convenir, aller comme prévu ; □ pouvoir aller, être satisfaisant ; □ plaire, faire envie ; ■ ça va !, ça va?, ça marche ! ; ■ être content, satisfait, apprécier, jouir, jubiler ; ■ oui, d'accord ; s'accorder avec qqun ; ■ ça prend, ça mord (pêche à la ligne, dupe) ; ≠ ne pas aller bien, ne pas convenir ; ne pas plaire

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Synonyme : oui, bien sûr, évidemment, réponse affirmative, convenir, accord, être d'accord, accepter, aller bien Famille : bicher (satisfaire)

Citations
1897 LE CHEVALIER, à la Môme, tendre. –Comment vous trouvez-vous ? LA MÔME. –Ça biche ! source : 1897. Hors les lois
1957 Il y a un petit job que je voudrais que tu fasses pour mézigue. […] –Ça biche, dit-il. source : 1957?. Dix ans de frigo
1979 ils bichaient, les témoins [de Jéhovah], de tirer deux ans de gnouf pour refus de porter l'uniforme… source : 1979. Le désert de l'Iguane
1844 TOURTEROT, entrant par la droite. –Ah ! ah ! encore ensemble ! (À Poupardin.) Eh bien, mais ça biche ! Il paraît que ça biche ! POUPARDIN. –Il m'a plu, je lui ai plu… et dès qu'un beau-père et un gendre se plurent… source : 1844. Deux papas très bien, ou la grammaire de Chicard
1953 En débarquant y a des copains qu'ont voulu s'placer. Facile. Les mômes ont la gambille hospitalière et des Parigots ça les faisaient un peu bicher. C'était pas du goût des pécores, j'aime autant t'dire qu'il y a eu des courettes et des coups d'savate à l'oignon. source : 1953. Misère du matin
1927 Ça a l'air de bicher, […] quelle bande de fripouilles ! Ah ! ils sont pas dégourdis, les frangins source : 1927. Les Pieds-Nickelés au Mexique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1927 Ça n'a pas l'air de bicher beaucoup pour nous […]. Je n'aime pas du tout ces préparatifs et je crois que nous pouvons dire un adieu solennel à la vie source : 1927. Les Pieds-Nickelés au Mexique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1956 Tu devais bicher, hein, Nicolss ? […] Quel rôle, messeigneurs ! Le plus beau rôle de ta vie ! source : 1956. M'as-tu vu en cadavre ?
1950 Il s'excitait qu'aux films de guerre ou de gangsters. Plus il y a de bousin, il me disait, plus ça me biche, tu saisis ? source : 1950. Ainsi soit-il
1942 Ça biche, les gars, ça biche… vous allez voir… La Turquie… La Russie… Ça biche… source : 1942. Le bouquet
1938 Veux-tu le savoir : eh bien, ça n'a jamais aussi bien biché qu'aujourd'hui, là ! source : 1938. Moi, un nain
1953 Paraît que vous serez bientôt nommé maréchal des logis, brigadier-chef ? Y a de quoi bicher dur… source : 1953. Allons z'enfants
1911 Ce n'était pas très pschutteux comme truc, eh bien ! ça a biché en plein, m'a dit Anatole […] puisqu'au lieu de le faire scionner, il l'a envoyé poser sa pêche à la Nouvelle… source : 1911. Le journal à Nénesse

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

B.− P. ext., emploi intrans. Aller bien, être en voie de réussite, s'accorder ensemble. 1. [Le plus souvent à la forme impers. en parlant d'animés] Ça biche. Synon. ça colle. Quand deux personnes ne sont pas bien ensemble, on dit : ça ne biche pas (L. Rigaud, Dict. du jargon parisien,1878, p. 36): 1. ... les châtelains de Féterne (...) déclarèrent que cela ne corderait pas ensemble, que cela ne « bicherait » pas et qu'il valait mieux réserver Mme Verdurin (qu'on inviterait avec tout son petit groupe) pour un autre dîner. Proust, Sodome et Gomorrhe, 1922, p. 1088. − En partic., arg. des pêcheurs. Cela biche-t-il? Le poisson mord-il ? (d'apr. A. Delvau, Dict. de la lang. verte, 1867, p. 508). 2. [En constr. pers., en parlant d'une chose] : 2. ... seulement il était plus facile pour lui [le P. de Ragon] de faire bicher les affaires de Luce et du Bon Dieu que celles de moi et de M. d'Aubières! ... Gyp, Le Mariage de Chiffon,1894, p. 82. 1. 1845 « aller bien » (E. Labiche, Deux papas très bien, p. 417 : Ah! Ah! encore ensemble! Eh bien, mais ça biche!); (tlfi:bicher) /

Bicher, commencer à mordre à l'hameçon ; de là, agréer, aller bien, à souhait, convenir (SAINXIX) / Mot dialectal, var. de bécher « piquer du bec » (→ Bêcher) ; l'évolution est obscure, p.-ê. par « mordre à l'hameçon (en parlant d'un poisson) » d'où ça biche pour ça mord, mais ce sens n'est attesté qu'en 1867 (Delvau) ; le verbe a signifié aussi « embrasser » (GR) /

  • 1845 (=la pièce est représentée en 1844) Labiche, Deux papas très bien (GR, TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).