languefrancaise.net

définition : râler

râler
Être en colère, de mauvaise humeur, mécontent, protester, récriminer, réclamer, grogner, contester, maugréer, grommeler

Citations
  • 1976 Un jour, le vieux m'a coincée et il m'a dit que la femme de chambre et le veilleur de nuit ça les faisait râler. Tu parles ! le gardien de nuit, à la rigueur, ça l'réveillait un coup sur deux, mais la femme de chambre… mon oeil ! source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
  • 1935 Nous autres, on est au bout de notre rouleau. On a trimé pendant quatre ans, on a été emmerdés par les fayots tant et plus, on voudrait bien connaître la vie civile, et quand on se croit de la classe on est transformés en cibles. Vous ne trouvez pas qu'il y a de quoi râler ? source : 1935. Mer Noire
  • 1963 Un drôle de mec, qui râle parce que j'ai « osé », qu'il dit, lui attacher les quatre pattes source : 1963. Cap pour "Gemini"
  • 1916 Mon vieux Dutrex, dit Véron, on ne veut pas « t'embêter » ; seulement mes hommes « râlent ». Ils ne veulent pas de ces raclures. source : 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915
  • 1922 Fais pas de bruit, j'tiens pas à ce que le taulier s'aperçoive qu'il y a quelqu'un avec moi. Il râlerait ! source : 1922. Au Lion Tranquille
  • 1936 Ça te gêne ? –Non, ça ne me gêne pas. –Eh ben, alors, qu'est-ce que tu râles ? source : 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient

<6 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1916 1918 1914 1920 1921 1922 1926 1927 1927 1930 1935 1936 1937 1946 1947 1948 1949 1951 1953 1953 1953 1960 1960 1960 1963 1965 1969 1969 1974 1976 1977 1977 1977 1979 1981 1981 1981 1982 1982 1990 1994 1995 1995 2001 2004 2011 2012 2015 2016

Compléments