Définition de : cézigue

cézigue (tableau rapide)
cézigue Lui, il, elle, soi, (celui-ci) ; à lui ; qqun, une personne, lui, eux
synonyme il, elle, lui
date 1836
fréquence 038

cézigue

& sésigue ; sesigue ; sesig ; sessigues ; sezigue ; sézigue ; ceszigue ; ceszigues ; seszigues ; sézigue ; sésigne ; cézig ; cécigue ; au cézigue ; un cézigue ; le cézigue ; les cézigues

pr. pers.

Définition

Lui, il, elle, soi, (celui-ci) ; à lui ; qqun, une personne, lui, eux

registre ancien : 10 registre moderne : 9

Synonyme : il, elle, lui Famille : zig(ue)

Citations
1955 Moi qui avais réussi à crocheter sa jambe au cézigue et qui, d'une secousse, le tirais dans l'escalier. source : 1955. Mollo sur la joncaille
1955 la sonnerie du bigophone s'est encore manifestée. Je suis retourné dans la chambre, prendre l'outil. Cette fois, il y avait un cézigue décidé à jacter à l'appareil. source : 1955. Mollo sur la joncaille
1955 tu sais ce que c'est dans ce métier, si tu n'es pas en cheville avec des cadors, tout ce que tu risques, c'est […] tirer des clopes de ta marchandise. Lui, Ludo, bien sûr, il a foncé tout droit chez les pires mégotteurs. Tu parles, les cézigues […] y en avait pas un qui ait de quoi lui payer cash un prix correct source : 1955. Mollo sur la joncaille
1943 Espérons qu'avec ça [plus que 2 doigts à la main], c'est la fuite assurée… et je n'aurai pas besoin de faire le branque comme cézigue… source : 1943. 120, rue de la Gare, dans Les enquêtes de Nestor Burma et les Nouveaux mystères de Paris
1969 ça ne le décourage pas pour autant. Ceszigue poursuit son petit laïus sans s'émouvoir source : 1969. Au décarpillage
1949 En temps normal j'aurais jamais accepté de travailler avec cézigue, car c'était un homme à femmes source : 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain
1911 Il n'y avait que sézigue pour vous payer une tranche de goualante aux petits oignons… source : 1911. Le journal à Nénesse
1924 La garce l'avait quitté pour aller vivre avec un mouchard ! Ça méritait un châtiment ! –J'suis plus régulier qu'ça, pensait-il, et j'la perce cette salope quand j'la retrouve. J'leur f'rai voir un peu, aux poteaux, qu'sézigue y s'dégonfle pas source : 1924. Les dessous de Montmartre
1911 Ma pauvre maternelle qui pourrait bien en cracher son embouchure, une fois qu'on m'aurait interrompu… À cause de quoi qu'elle prendrait la piquette, sézigue ? source : 1911. Le journal à Nénesse
1953 « C'est du 100 contre 1 et mal payé encore » qu'il a dit Camille. Parce que cécigue il y tâte un peu pour les chevaux source : 1953. De la boue et des roses

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Céline dit cézigue au lieu de mézigue, par modestie (PARA)
  • De ses, pron. pers. et zigue (→ Zig) (GR)
  • 1836 : sézigue (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).