corbillard

registre ancien : 2 registre moderne : 2 fréquence : 30

corbillard

& corbeillard ; voiture corbillard

n.m.

■ Voiture pour transporter les morts ; ■ (par ironie) mauvais fiacre

Synonyme : fiacre, type de fiacre

1977 j'avais acheté une Opel six-cylindres. Elle était haute, toute carrée, un corbillard. 1977. Une vie de cheval 1875 Le bateau qui, allant à Meudon, s'arrête à Corbeil, porte encore le surnom qu'on avait donné pendant le seizième au coche qui faisait le même service ; jouant sur le mot Corbeil, on l'appelle le Corbillard 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870 1907 Faut-i s'en payer une santé pour trimballer des colis pareils ! J'suis pas un corbeillard, j'suis un fiaque ! 1907. L'amour s'amuse - Roman 1990 je me faisais invariablement doubler par une voiture corbillard vide qui allait y chercher son corps. 1990. À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie 2004 une dizaine d'éléments faciles à grouper dans l'immuable half track, plus souvent corbillard qu'engin d'assaut. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne 1947 Le cimetière de la prison était tout à côté. L'abbé y conduisait, dans le pauvre corbillard de la maison, seul avec les croque-morts, des damnés que personne ne connaissait plus et ne pleurerait jamais. La « redingote en sapin » de la maison coûtait trente francs. 1947. Prisons tragiques. Prisons comiques. Prisons grivoises <6 citation(s)>

On écrivait autrefois corbeillard parce que ce mot désignait le coche d'eau qui faisait le service entre Paris et Corbeil ; on a écrit également : corbillas et corbillat. L'expression de corbillard date de 1793, époque de la création de ces voitures (VIR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 736