prendre la poudre d'escampette

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1688 registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 34

prendre la poudre d'escampette & prendre la poudre d'escampète ; poudre d'escampette ; prendre de la paudre d'escampette locution

Décamper, fuir, s'enfuir, déserter, partir

Synonyme : fuir, s'enfuir, se sauver, s'échapper, s'évader, partir, s'en aller Morphologie : a/o

1871 Ce jean-foutre de Ferry, qui voudrait bien prendre la poudre d'escampette et aller manger tranquillement l'argent qu'il a fait évanouir sans nous rendre ses comptes, nous dit que la garde nationale lui a coûté au moins quarante millions ! 1871. Le Père Duchêne (3) 1904 –J'prends l'train d'quatre heures, répond l'homme d'une voix rauque. –À la gare de la poudre d'escampette, que j'réponds au gars 1904. La Maison Philibert 1954 M'a-t-on assez rebattu les oreilles avec les Italiens qui prenaient la poudre d'escampette au moindre coup de canon ? 1954. Walther, ce boche mon ami 2007 Il leur a ouvert la porte, oui, et ils ont pris logiquement la poudre d'escampette. Morin est parti. Bourlanges est parti. Leroy est parti. Ils sont presque tous partis. 2007. La défaite en chantant (Conversations avec Dominique de Montvalon) 1911 l'indigène, qui éprouvait le besoin de se dégourdir les jambes, prit aussitôt la poudre d'escampette 1911. Les Pieds Nickelés voyagent, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) <5 citation(s)>

Escampette est un diminutif de «escampe» (fuite), XVIe du verbe escamper, XIVe ; poudre est interprétée comme celle qui explose et fait fuir, mais il pourrait s'agir de la poussière soulevée par course (Rey Chantreau /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 788