juteux

juteux (tableau rapide)
juteux Adjudant ; adjudant-chef
synonyme adjudant
date 1907
fréquence 43

juteux

& juteux-chef

n.m.

Définition

Adjudant ; adjudant-chef ALL : Feldwebel / ANG : adjutant ; company adjutant

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Synonyme : adjudant Usage : militaire, guerre

4644.jpg: 455x700, 97k (16 mars 2013 à 00h09) 4644_je_croyais_que_c_etait_le_juteux.jpg: 384x600, 103k (28 février 2019 à 21h25) 4644_un_juteux_1913.jpg: 395x600, 39k (28 février 2019 à 21h25)

Citations
1965 Ils me tenaient en grande estime, puisque, m'ayant reçu simple sergent, ils m'ont promu sergent-chef. J'aurais fini juteux, sans les ennuis du mois de mai. Juteux, ma mère !… Juteux, ton fils, simple maître d'école dans le civil !… Ah, si elle m'avait vu juteux, ma mère ! source : 1965. La débâcle
1935 Maintenant, j'ai neuf ans de service, un bon grade pour mon âge, une bonne paye, je serais ballot de ne pas finir ma carrière. Ça ne m'oblige pas à prendre l'esprit juteux. source : 1935. Mer Noire
1945 De mon temps, il y avait des caporaux dits « cabots » ou « clebs », des sergents, dits « pieds », des adjudants dits « juteux », etc. source : 1945. Mon journal depuis la Libération
1918 Quant au vieux juteux, il s'appelait Poule et était marchand de vins dans le civil. source : 1918. Loin de la rifflette
1955 la caricature d'un officier, voire du colonel, quand ce n'était pas celle du « juteux » de semaine source : 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra
1918 le juteux voulut jouir de son triomphe. source : 1918. Loin de la rifflette
1918 le juteux fut réveillé par des cailloux lancés dans ses vitres. source : 1918. Loin de la rifflette
1918 tandis que le bon juteux se précipitait au-devant du trois-galons. source : 1918. Loin de la rifflette
1977 En arrivant, nous pensions retrouver Bert qui s'est fait cravater ce matin par ce connard de juteux-chef, Chevreux, de la section de commandement de la compagnie. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
1979 Le juteux-chef, son placard de décorations lui tombait sur le nombril. Le père Dupanloup de la quincaillerie… source : 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent.

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

JUTEUX2, subst. masc. Arg. milit. Adjudant. C'est comme moi avec Dodore, l'juteux de la 13e quand j'faisais mon congé. Une carne. Main'nant, il est au Panthéon, comme gardien. I' m'avait dans l'nez alors (Barbusse, Feu,1916, p. 44). Fini les juteux. Personne ne commande. Il n'y a que des hommes (Sartre, Mort ds âme,1949, p. 202). Juteux-chef. Adjudant-chef. J'ai acheté mon cheval à l'armée, il y est devenu aussi feignant qu'un juteux-chef (C. Michelet, Les Palombes ne passeront plus, Paris, Laffont, 1980, p. 50). Prononc. : [ʒytø]. Étymol. et Hist. 1907 « adjudant » (ds Esn.). De « (premier)-jus » (v. jus) soldat de première classe; suff. -eux*, avec -t- épenthétique. (tlfi:juteux) /

  • Proprement : plein de jus ou de chic ; ironie (SAIN-TRANCH)
  • De l'élément ju-, de adjudant, d'après juteux, et les loc. premier, deuxième jus « soldat de première, deuxième classe » (GR1&2)
  • abréviatif (Agatha1915)
  • 1907 (GR1&2) / 1907, Esnault (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).