languefrancaise.net

définition : pitaine (depuis 1863)

pitaine
Capitaine ; chef d'escadrille

14442.jpg: 700x459, 114k (2013-03-16 00:09)
Citations
  • 1965 Moi, je servais de tampon à un deuxième classe qui baladait le pitaine dans sa Delage. En ce temps-là, une Delage, c'était de la bagnole ! source : 1965. La débâcle
  • 1939 –Pitaine, mon Pitaine, à vos ordres ! source : 1939. Les faneurs de la forteresse
  • 1960 Le commandant de la 3ème Compagnie s'appelle Maupin. C'est un pitaine d'active. source : 1960. Chass'bi
  • 1954 Brochard le pitaine, chef de groupe, a dû prendre, à contre-coeur, une décision source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
  • 1953 J'aurais pu l'savoir mais y a l'pitaine qui m'a envoyé bouler pac'que j'étais trop près de l'appareil source : 1953. Allons z'enfants
  • 1977 M'a encore filé quinze pains et fait promesse de mille supplices dès l'arrivée à Hanoï. Le foutre m'a pris, et là, devant tout le monde, j'ai détaché les canards et les ai fait se barrer. Il est devenu vert, l'enculé de pitaine. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares

<6 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1863 C'est la date à battre.
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1863 1896 1917 1917 1917 1917 1917 1918 1918 1918 1918 1918 1919 1921 1927 1939 1953 1953 1954 1957 1960 1960 1961 1965 1977 1979 1980 1988 1989 2007

Compléments