¶ bousiller

  • bousiller
    • Un inanimé : détruire, démolir, casser, mettre hors d'usage, abîmer, vandaliser, anéantir, jeter, se détruire ; spéc. abîmer son appareil à l'atterrisage
    • fréquence : 044
    • id : 13199

bousiller & bouziller ; se bouziller v.tr.

Définition de bousiller

Un inanimé : détruire, démolir, casser, mettre hors d'usage, abîmer, vandaliser, anéantir, jeter, se détruire ; spéc. abîmer son appareil à l'atterrisage

fréquence : 044 registre ancien : 8 registre moderne : 7

synonyme de bousiller : casser, enfoncer, détruire, abîmer, déchirer
morphologie : -iller

Chronologie (aide)

La plus ancienne attestation connue est : 1910.

1918 1918 1918 1918 1918 1919 1919 1932 1935 1935 1937 1947 1947 1952 1953 1953 1953 1955 1957 1963 1965 1966 1970 1976 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1983 1985 1990 1990 1994 1995 2002 2003 2003 2004 2006 2007 2011 xxxx

13199_qqchose_a_bouziller_dans_le_var.jpg: 440x600, 102k (27 mai 2018 à 12h22)

Citations (aide)

<9 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

I.− Emploi intrans. B.− P. anal., pop., fam., vieilli. Abîmer : 1. Une voix d'enfant vieille et sentencieuse s'échappe du lit : − Oui, tes yeux vont se brouiller, tu vas bousiller et tu auras encore « du refusé ». Frapié, La Maternelle,1904, p. 118. II.− Emploi trans. B.− P. hyperb., arg. Tuer. Ça t'fout par terre, mais ça t'bousille pas (Barbusse, Le Feu,1916, p. 229). − P. métaph. Massacrer (une chose) : 2. ... les violons l'ont-ils assez bousillé [le trait qui ouvre la danse des Apprentis, dans les Maîtres Chanteurs]. Willy, Bains de sons, par l'ouvreuse du Cirque d'été, 1893, p. 260. (tlfi:bousiller) /

81e t. 1916 ; très général ; sens usuel aux ouvriers parisiens dès 1910-1914 ; il sort du sens Mal faire (un travail) aussi usuel chez les bourgeois de Brest et les paysans de Ht-Maine (1859), qu'à propos de la pièce de soie, chez les canuts lyonnais (Esnault1919)

  • Sens non daté GR) / 1897 « tuer » d'apr. Dauzat, 16.4.17, 667 dans ESN. Poilu, p. 110 ; 1913 (Matin, 28 juin, Ibid.), graphie bouziller 1913 (ID., 25 août, ibid.) (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.