foutre !

foutre ! (tableau rapide)
foutre ! Juron, interjection (colère, étonnement, etc.) ; augmentatif
fréquence 33

foutre !

& f... ; f..... ; foutre ; foutre de foutre ; foutre de ; foutre pas X ; foutre non ; foutre oui ; (foutre gazeux)

interj./juron

Définition

Juron, interjection (colère, étonnement, etc.) ; augmentatif

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Citations
1820 Mille tonnerres, je ne me fâche pas, mais foutre est-ce la peine de se jeter dans des dépenses infernales quand le commerce est mort ; quand l'homme ne donne plus, quand il faut payer au gouvernement mille écus de patente source : 1820?. L'intrigue au bordel
1871 Garde à vous, patriotes : car je crois, foutre ! qu'on veut vous mettre dedans, et vous jeter encore une fois dans le pétrin. source : 1871. Le Père Duchêne (2)
1871 Foutre de foutre ! qu'il a rigolé, le Père Duchêne ! source : 1871. Le Père Duchêne (55)
1871 Ah ! foutre oui ! ils l'ont bien mérité, ces bougres-là ! source : 1871. Le Père Duchêne (55)
1871 C'est foutre pas de la faute au Père Duchêne ! source : 1871. Le Père Duchêne (55)
1871 Foutre ! foutre ! Le Père Duchêne est bougrement en colère source : 1871. Le Père Duchêne (59)
1788 –Pas vrai, Père Duchêne, que vous avez parlé au Roi… –Oui, foutre. source : 1788. Voyage du père Duchêne à Versailles
1952 Je le sais, foutre. Vous avez les trois passeports ? source : 1952. Une fille du tonnerre
1955 –Ce n'est donc pas toi qui l'as buté ? –Foutre non ! s'exclama-t-il, sincèrement indigné source : 1955. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (Les nouveaux mystères de Paris, 6e arrondissement)
1957 ce n'est pas à nous, les femelles fauchées, que ça arriverait, un drame comme ça, hein ? Foutre non… source : 1957. Les eaux troubles de Javel
1899 Le cocher le suit des yeux, lesquels s'ouvrent bientôt tout grands ; puis de sa bouche sort cette exclamation populaire, qui, selon qu'on la module, signifie tant de choses différentes : –Foutre !!! source : 1899. Bistrouille et Jean Hiroux. Contes du Petit Pioupiou
1947 Il ne s'agissait pas de marcher sous les ordres d'un comité, ou d'une ligue quelconque. Foutre non ! source : 1947. Fleur-de-Poisse
1888 Ah, foutre de foutre, grognait-t-il source : 1888. Césarine
1880 le travail ne se faisait pas. Les surveillants arrivaient. C'était alors des n... de D..., des f..... à démolir les bastingages. source : 1880. Souvenirs d'un déporté - Étapes d'un forçat politique

<14 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).