tortiller

tortiller (tableau rapide)
tortiller Manger ; (consommer, boire) ; dépenser (au fig.)
synonyme manger, nourrir
date 1821
fréquence 33

tortiller

& (se tortiller)

Définition

Manger ; (consommer, boire) ; dépenser (au fig.) IT : mangiare

registre ancien : 10 registre moderne : 8

Synonyme : manger, nourrir

Citations
1844 –En attendant, allons toujours tortiller. –Qu'est-ce que vous voulez tortiller, monsieur ! –Des alimens… des comestibles… source : 1844. Deux papas très bien, ou la grammaire de Chicard
xxxx Tout maume encor, et malgré porte close, / Je dérobais biscuit et massepain, / Et bien souvent j'avais encor la chose / De tortiller tout mon fricot sans pain source : xxxx. Voilà, voilà la complainte de Lacenaire, dans Mémoires de Lacenaire, avec ses Poèmes et ses Lettres, suivis de Témoignages, Enquêtes & Entretiens présentés par Monique Lebailly
1828 viens que nous buvions une chopine chez Niguenac ; j'ai encore vingt Jacques, il faut les tortiller source : 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs
1830 Masson dit qu'il a encore vingt-quatre jacques et lui offre de les tortiller chez Niguenac source : 1830. Histoire de Vidocq, chef de la police de sûreté, écrite d'après lui-même, par M. Froment, Ex-Chef de Brigade du Cabinet particulier du préfet, auteur de La police dévoilée (vol.2)
1861 j'ai toujours passablement tortillé ou mangé, comme tu voudras source : 1861. Le chemin de l'épaulette - Histoire de l'enrôlé volontaire
1915 Nous mangeons dans l'obscurité. On n'entend qu'un bruit de mâchoires qui tortillent ferme, comme vous devez penser. source : 1915. Les poilus de la 9e
1821 Nous voilà parés à tortiller du cassant et de la mouyse aux gourgannes. source : 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest
1821 Ils tortillent avec des Louches de sabri, ce sont des Pautres. source : 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest
1821 Tu ne me verras jamais tortiller avec eux. source : 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest
1928 la légume par le temps qui court […] Tout ce que j'ai trouvé, ça été une fois, à Charonne, une botte de salsifis… Tu parles si je l'avais à la rigolade !… Oui, mais des dattes pour en tortiller un morceau, même que ça aurait cuit jusqu'à la fin du monde… source : 1928. La racaille
1956 Le Gros et moi cassons une croûte dans un petit restaurant du centre. Béru se tortille deux bouteilles de bordeaux sous prétexte que ce vin « ne fatigue pas ». source : 1956. Fais gaffe à tes os

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

TORTILLER, verbe 3. Arg. ou pop. a) Manger. Monsieur confesse qu'à vrai dire il tortillerait volontiers quelque chose. On se met à table (Courteline, Vie mén., Retour du territ., 1927, p. 212). − Absol. J'avais une si belle faim, que je fis l'admiration de la troupe. « À la bonne heure! dit Biboche (...) c'est plaisir d'inviter des amis qui tortillent comme çà » (Malot, R. Kalbris, 1869, p. 191). 3. 1821 « manger » (Ansiaume, Bagne Brest, fo35, ro,435). (tlfi:tortiller) /

  • 1821, Ansiaume (TLFi) / Début XIXe (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).