titi

titi (tableau rapide)
titi Type parisien par excellence, moqueur, gamin de Paris, jeune Parisien des faubourgs, gouailleur, audacieux, aux réparties fameuses et vives, sorte de Gavroche, parisien ; voyou parisien
synonyme voyou, vaurien, truand, criminel, type parisien
date 1830
fréquence 42

titi

& Titi ; titi parisien ; titi du paradis ; titi algérois ; titi méridional

n.m.

Définition

Type parisien par excellence, moqueur, gamin de Paris, jeune Parisien des faubourgs, gouailleur, audacieux, aux réparties fameuses et vives, sorte de Gavroche, parisien ; voyou parisien ALL : Spötter / ANG : a Paris gamin

registre ancien : 6 registre moderne : 5

Synonyme : voyou, vaurien, truand, criminel, type parisien Morphologie : dissyllabique

Citations
1979 D'un naturel aimable et farfelu, ce titi méridional avait la silhouette efflanquée, le teint pâle et l'oeil flou de qui se branle jusqu'à épuisement. source : 1979. Le désert de l'Iguane
1935 Celui [l'esprit] des Titis de la rue, mains dans les poches, casquette de travers, un mégot collé en bas au bord d'une lèvre, esprit d'à-propos, primesautier, gouailleur, guignolesque, suffoque, sidère par des manifestations d'une spontanéité imprévue, déconcertante. Lui aussi à tous coups met dans le mille, fait pouffer de rigolade les spectateurs autour de ses cibles. source : 1935. Sous-soliloques des trottoirs de Paris
1860 gravissons les escaliers qu'encombrent déjà les pierrots et les pierrettes, les chicards et les bébés, les turcs et les écossaises, les titis et les débardeurs, les sauvages et les diablotins, et tous les masques possibles et impossibles source : 1860. Le Prado, dans Paris qui s'en va et Paris qui s'en vient
1957 Le cinquième et dernier occupant, c'était un titi parisien, un échappé de la Mouffetard source : 1957. Le trou
1952 J'avais retrouvé le même Lupeau, un marrant, un vrai titi et qui ne se cassait pas beaucoup la nénette pour ce qui est du coltin source : 1952. Mon taxi et moi
1892 Au premier rang, Mazagran et Trompette, l'une en zouave, l'autre en hussard de fantaisie. Derrière elles d'autres grisettes moins lancées sûrement, et travesties en titis et en débardeurs source : 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique
1845 Un acteur parlait un peu bas ; ce qu'on appelle un titi du paradis crie : Plus aut ! source : 1845. Les mystères du collège
1927 témoin ce billet d'un « titi » ingénu qu'elle reçut un jour source : 1927. Souvenirs de la vie de plaisir sous le second Empire
1915 si les titis de l'Ambigu étaient là, ils en prendraient pour leur argent. source : 1915. Les poilus de la 9e
2003 un titi de banlieue voulant forcer le passage pour grimper illico presto une des jumelles source : 2003. L'industrie du sexe et du poisson pané
2004 Nous sommes passés en véhicule juste au pied de ma maison, à côté du mignon petit square où s'élevait la stèle à la mémoire du charmant Musette, le créateur de « Cagayous », le titi algérois. Stèle détruite après l'indépendance. source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Mot pop. de formation enfantine (GR) / Reduplication du rad. expr. tit- (TLFi) / Dérivé sans doute de petit par répétition, car ce mot désigne les jeunes, les gamins (Déch1918) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).