tabac

tabac (tableau rapide)
tabac Coups, raclée ; rixe, lutte ; battre, frapper, rosser, donner des coups ; se battre, se donner des coups ; faut-il frapper ? ; (contexte de violence policière fréquent)
synonyme frapper, cogner, battre, se battre, gifler
fréquence 27

tabac

& coller, fourrer, ficher, foutre du tabac ; mettre un tabac, coller un tabac ; donner du tabac à qqun ; se donner du, se ficher du tabac ; se foutre un coup de tabac ; peser une portion de tabac ; passage du tabac ; y a-t-il du tabac ; y avoir du tabac ; avoir du tabac

n.m.

Définition

Coups, raclée ; rixe, lutte ; battre, frapper, rosser, donner des coups ; se battre, se donner des coups ; faut-il frapper ? ; (contexte de violence policière fréquent) ALL : j. schlagen / IT : battere, bastonare

registre ancien : 7

Synonyme : frapper, cogner, battre, se battre, gifler Famille : tabac (coups)

Citations
1927 C'est bon, dans la pipe, du tabac frais comme ça ! En cadence les matraques ! C'est l'moment d'en vérifier la solidité. Et si ça casse, ne vous émotionnez pas ! Le gouvernement se fera un plaisir de vous les remplacer ! source : 1927. Nouvelles aventures des Pieds Nickelés, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1937 Alors, c'est un tabac féroce… les premiers qu'arrivent, oh hiss ! là-haut ! de la bordée, sont les bons… ceux qui peuvent foncer, gripper dans l'échelle source : 1937. Bagatelles pour un massacre
1937 Les Juifs vous attendent au détour, abrutis dévergondés ! pour vous sonner drôlement les cloches, pour l'incarcération finale, le passage définitif des menottes, du tabac, au moment précis source : 1937. Bagatelles pour un massacre
1955 J'aurai… du tabac… et pas pour votre pipe à tête de taureau source : 1955. Faux frère (nouvelle), dans Les enquêtes de Nestor Burma et les Nouveaux mystères de Paris
1956 Je veux dire qu'un paquet de gris quotidien ne me suffit pas. Des philanthropes veillent, qui ne me marchandent pas un supplément de tabac source : 1956. M'as-tu vu en cadavre ?
1829 le concierge disait toujours : au cachot. –Y a-t-il du tabac ? demandait le porte-clé ; ce qui voulait dire : faut-il frapper ? source : 1829. Mémoires d'un forçat ou Vidocq dévoilé (tome troisième)
1905 y rappliquera Bébert pour te mettre un tabac !… source : 1905. Le Tigre & Coqueliquot
1909 les agents qui les conduisirent au poste, non sans leur avoir pesé, en cours de route, quelques portions de tabac bien tassées source : 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)
1911 Je crois plutôt qu'on y bouffe des coups en vache, du tabac, des passages à à la daube, de la tête de cochon, et de l'avoine à la gilquin… source : 1911. Le journal à Nénesse
1841 Va, toi… fais tes postures, je te collerai un tabac à la sorgue quand tu iras au persil. source : 1841. Des dangers de la Prostitution ; par Aimée Lucas
1912 Si j'ai un bon conseil à vous donner, c'est de vous tenir tranquille en attendant l'arrivée du « quart d'oeil », sinon gare au « tabac » source : 1912. Les Pieds Nickelés ministres, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

FORT (60) : Nous n'aurons plus que la peine de les cueillir et de peser pour deux sous de Scaferlati bien tassé (gb) / PNpn : 'quelques kilos d'un maryland 'spécial' (p.125) / PNmin : 'lui peser pour quatre sous de scaferlati bien tassé' (p.249) / Fourrer du tabac : frapper au visage : par allusion au geste du priseur (GIR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).